L’entretien annuel d’évaluation, c’est reparti !

Article publié le 02/02/2017

 

Pour de nombreuses entreprises, le début de l’année rime avec les entretiens annuels d’évaluation ! Ce dernier est considéré comme un moment privilégié d’échanges pendant lequel un bilan de l’année écoulée sera réalisé et dans lequel on fixera des objectifs pour l’année à venir. Néanmoins, comment le préparer ? Explications !

 

Les objectifs de l’entretien annuel d’évaluation

Il est impératif de rappeler que le code du travail ne contient aucune disposition sur la mise en place des entretiens annuels. Cela relève du pouvoir de direction de l’employeur !

L’entretien annuel présente de nombreux avantages pour le collaborateur car il permet de se projeter dans l’avenir et de savoir réellement ce que pense son manager de son travail.

Par ailleurs, c’est également l’occasion de se poser et de faire le point sur sa carrière professionnelle mais également ses envies.

De plus, cela peut être aussi le moment pour le collaborateur de demander par exemple une augmentation de salaire.

Notez-le : il n’existe pas de modèle type d’entretien. En effet, chaque entreprise décide à son niveau de la manière dont elle souhaite le mettre en place.

Attention : cet entretien ne doit pas être confondu avec l’entretien professionnel qui a pour objet de déterminer les souhaits de formation et de développement professionnel.

Enfin, il est primordial de bien préparer son entretien annuel d’évaluation !

 

Les étapes de la préparation de l’entretien annuel d’évaluation

Avant de travailler sur son entretien annuel, il convient de se poser un certain nombre de questions.

Dans un premier temps, il est impératif de bien préparer son entretien annuel que ce soit de la part du collaborateur, mais aussi celui du manager.

Notez-le : il faut tenir compte de tout ce qui s’est passé durant l’année et ne pas être figé sur un seul événement.

Le collaborateur doit faire le point sur ses missions et les événements majeurs de l’année (professionnels ou personnels).

Ensuite, ce dernier doit lister les compétences et capacités qu’ils possèdent ainsi ceux qu’il aimerait exploiter à l’avenir.

Par ailleurs, le manager et le collaborateur doivent fixer les objectifs pour l’année à venir en fonction des projets de l’entreprise.

Il convient de retenir qu’il faut impérativement se baser sur des faits concrets !

Attention : il ne faut pas oublier que du côté du manager, l’exercice n’est pas facile aussi !

 

Les erreurs à éviter

La première erreur à éviter est de prendre à la légère cet entretien car la plupart du temps, il s’agit du seul bon moment où le collaborateur peut faire le point sur ses projets professionnels. Il convient donc de savoir bien s’y prendre.

Il est impératif avant de démarrer l’entretien d’être totalement transparent et honnête. En effet, faire part de ses attentes, mais aussi des choses qui vont bien et qui ne vont pas bien est primordial ! Et cela, peu importe le domaine. 

Ensuite, le collaborateur doit indéniablement se basé sur des faits concrets et précis que ce soit pour la préparation de l’entretien que lors de l’entretien.

Attention : il convient de prendre au sérieux la préparation et l’entretien en lui-même ! Si ce dernier n’est pas préparé, cela risque de mettre le collaborateur dans de mauvaises dispositions et montrera le manque d’implication.

Par ailleurs, cet entretien est le moment pour mettre à plat les choses. Il ne faut en aucun cas régler ses comptes de manière agressive !

 

Yasmine BELHO

 

Soyez le premier à commenter cet article