Le digital entraine-t-il une déshumanisation ?

Article publié le 21/03/2017

Depuis l’arrivée du digital, il est difficile pour le service des ressources humaines de se situer par rapport aux réseaux sociaux et notamment aux différents logiciels de recrutement. Même s’il est certain que la digitalisation présente de nombreux bienfaits, certains praticiens ont peur d’une éventuelle déshumanisation. Explication !

 

Les RH sous les lumières du digital ?

L’objectif premier de la digitalisation du recrutement est bien évidemment d’augmenter l’efficacité des méthodes de recrutement. Et les réseaux sociaux jouent un rôle primordial !

En effet, il n’est plus nécessaire de rappeler que cela permet de trouver les meilleurs profils parmi des candidats passifs !

Néanmoins, que permet un logiciel de recrutement ? Outre de prendre la main sur la gestion des candidatures, cela permet également de sélectionner les meilleur candidats mais aussi publier les annonces, recevoir et trier les candidatures. En définitive, le travail d’un chargé de recrutement « classique » !

Le métier de ce dernier est donc remplacé ? Entraine-t-elle la déshumanisation ? Non, le but n’étant pas de le remplacer mais justement de l’aider dans ses tâches quotidiennes mais surtout de voir ce que ce dernier ne peut pas voir du fait de sa charge de travail !

Notez-le : il n’est pas question de « jeter » l’humain !

Par ailleurs, le service des ressources humaines doit impérativement être présent sur les réseaux sociaux pour communiquer et surtout pour échanger avec les candidats. Ce dernier doit donc trouver sa place tout en réalisant que son poste ne disparaitra pas. Pas facile tout cela !

 

Qu’en est-il de la suspicion de la déshumanisation due à la digitalisation ?

Digitalisation ne veut pas dire déshumanisation ! En effet, pendant longtemps, nous avions cru que les sites internet et l’arrivée du numérique pouvaient remplacer les humains. Or, c’est extrêmement faux !

Il a été démontré que plus il y a de digital, plus l’humain doit être présent !

L’humain est présent pour accompagner le digital et vérifier s’il n’y a pas de dérive. Néanmoins, il y a effectivement un équilibrage à trouver entre les deux et bien évidemment la valeur est dans l’humain !

Les DRH ont raison d’être enthousiastes devant la révolution numérique en cours et à venir. Cependant, il leur appartient de mettre en place des astuces permettant de ne pas se baser uniquement sur le digital pour éviter que l’on se débarrasse de l’humain.

Ce qui est certain est que les modes de recrutement changent et ce n’est pas sans conséquence ! Néanmoins, aujourd’hui la question est de savoir s’il est possible de tout déshumaniser ? Affaire à suivre…

 

Yasmine BELHO

 

 

 

 

 

Soyez le premier à commenter cet article