Le Handicap n'est pas un frein à la performance !

Actualité RH publié le 02/07/2013

De la performance sociale à la performance économique, de prendre corps... le handicap peut-il favoriser la cohésion et le développement d'esprit  d'équipe en entreprise ? Entretiens croisés.
 
Depuis 5 ans, la mission Handicap Hand'IGS sensibilise, accompagne des personnes en situation de handicap avec le soutien d'entreprises partenaires. Aujourd'hui sur les campus du Groupe IGS, 86 étudiants, apprentis ou alternants handicapés suivent différents programmes en Ile-de-France, Lyon et Toulouse.
 


A l'occasion des internationaux de Roland Garros, réunissant, en parallèle du tableau principal, les 8 meilleurs joueurs et 8 meilleures joueuses de tennis en fauteuil roulant du monde, le Groupe IGS, associé à Adecco, sponsor principal de l'événement et acteur engagé pour l'emploi des personnes handicapées depuis plus de 25 ans, proposait à ses partenaires de débattre des questions de handicap en entreprise, autour du sport. Comment changer de regard sur le management d'un collaborateur, ou sur l'intégration d'un nouveau collègue en situation de handicap ? Comment au-delà des apparentes différences, créer un collectif dynamique autour d'un projet commun ? Comment transposer les valeurs de performance, de compétition, et de travail en équipe dans la vie en entreprise ?
 

« Chez Adecco, nous sommes convaincus que le Handicap n'est pas un obstacle à la performance, dans le sport comme dans l'emploi. A travers des journées comme celles-ci, où nous proposons à nos clients et partenaires de découvrir une discipline méconnue mais spectaculaire, nous sommes au cœur de nos engagements. Les sportifs, comme les personnes handicapées, sont des personnes extra-ordinaires à bien des égards : ils challengent la norme et nous obligent à revoir nos masques de pensée traditionnels. Associer sport et handicap prend alors tout son sens en terme de sensibilisation et nous permet d'être acteurs de notre propre leitmotiv « faire des choses ordinaires pour des personnes extra-ordinaires ». » Florence Gravellier, Responsable du Pôle Handicap et Compétences d'Adecco France.


 
« La politique Handicap permet de responsabiliser nos managers dans leur prise en charge des personnes en situation de handicap » selon Olivier Schneider Responsable de l'Insertion, ISS. Un travail mené conjointement avec Hand'IGS et d'autres fleurons des entreprises françaises. «...  Cette politique chez ISS, a débuté en 2000 avec un slogan révélateur : « comme tout le monde ». Les process de management, de recrutement, de formation doivent permettre de lever les freins en matière d'intégration, d'évolution de carrière et de formation pour tous. Dans les arts et le sport, le niveau d'excellence fait que seules comptent les compétences, pas le handicap. En travaillant à l'excellence de tous nos salariés, nous pouvons dépasser le handicap en entreprise. »
 


Pour Amandine Popineau, Chargée de mission RH d'Edenred, « « Le handicap est un axe stratégique de développement pour tous. Ce n'est pas parce que l'on est en situation de handicap que l'on est moins performant. Une personne sur deux peut-être confrontée au handicap de façon temporaire ou définitive dans sa vie. Il s'agit d'utiliser d'autres compétences pour parvenir à ses objectifs. La difficulté principale relève de la « non connaissance » du handicap en interne et des idées reçues que cela implique.  ».  Maxime Merel, joueur de tennis en fauteuil  et chef cuisinier ajoute que «  Mettre  en place une politique d'intégration du handicap dans l'entreprise  est compliquée. Il faut cerner la nature du  handicap et les contraintes associées pour que la personne puisse être reclassée. Il doit y avoir une démarche d'adaptation du poste pour conserver son emploi  voir continuer à exercer son métier ». Pour Agathe Fossier Chargée de Mission Handicap, Groupe Bosch, « l'entreprise reflète nos clients, nos utilisateurs et nos collaborateurs et donc la diversité ».
 


« L'entreprise doit s'ouvrir et faire de la diversité une de ses valeurs fortes et un axe essentiel de sa politique RH » selon Olivier Laubier, consultant RH et joueur de tennis en fauteuil. Bien sûr, il reste un chemin énorme à parcourir pour construire les conditions d'intégration des personnes handicapées, tant au niveau du management qui, souvent par ignorance ou manque de formation, ne maitrise pas les clés de la réussite, qu'au niveau des infrastructures de l'entreprise ou plus généralement des transports et autres. L'exposition médiatique des exploits de nos champions handisport concourt à véhiculer une image plus humaine du handicap et à mettre en valeur les qualités  de dépassement de soi, de volonté et de persévérance, autant d'éléments qui doivent favoriser la banalisation du terme handicapé, et la peur qui peut y être associée.


 
« Faire changer les choses pour que les choses changent ».  Emilie Garnier-Vivien, responsable du pôle handicap chez Pénélope préconise une politique active de sensibilisation avec  l'autorisation du salarié, de formation en entreprise.  « C'est le bouleversement des stéréotypes. C'est un projet fort et humain.  Avec Hand'IGS, on aide à casser les stéréotypes, un de nos objectifs communs."


 
Les actions conjointes et solidaires avec les entreprises et la mission Hand'IGS permettront de se battre pour porter un autre regard sur le handicap en entreprise.

Soyez le premier à commenter cet article