Management : Développer son leadership autrement

Article publié le 16/07/2012

Exigence de réactivité, visibilité à court terme, augmentation des risques, pression renforcée de l’environnement concurrentiel,… le moins que l’on puisse dire c’est que l’exercice du management s’est considérablement complexifié au cours des dernières décennies. Retour sur ces mutations avec Jean-Louis Raynaud, Directeur de l’Advanced Management Programme (AMP) à l’EDHEC

 

Diriez-vous que l’exercice du management se fait dans des conditions plus difficiles qu’il y a une vingtaine d’années ?

Sans aucun doute. Plusieurs facteurs entrent en ligne de compte. Il y a ceux qui sont d’ordre structurels comme l’accélération du temps, conséquence directe de l’émergence des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication.

La culture du management à l’oral s’est largement développée pour gagner du temps, aller plus vite. Elle est même devenue l’expression même du leadership du dirigeant qui se doit désormais de faire preuve d’une plus grande réactivité. Résultat, le manager navigue à vue au gré de logiques trop court-termistes. Le niveau d’incertitude s’est considérablement accru et les managers décident avec moins d’éléments tangibles.

A cela s’ajoute, les évolutions conjoncturelles. La crise économique et financière qui secoue le monde depuis plus de quatre ans, a évidemment eu un impact fort sur la manière de manager les Hommes, tout comme l’arrivée de la Génération Y a bousculé les modèles managériaux.

 

Compte tenu de ces facteurs, comment faut-il former les cadres-dirigeants ?

Aujourd’hui, le dirigeant est avant tout un guide, un repère. Les programmes de formation doivent apporter de nouvelles idées mais aussi des outils utiles a? l’entreprise. Valoriser l’expérience et le décalage afin de pousser les cadres et dirigeants a? sortir de leur zone de confort et a? se projeter dans des situations inconnues, tel est la mission de l’Advanced Management Programme de l’EDHEC. Car c’est en repoussant leurs limites que les dirigeants trouveront en eux les ressources qui les feront progresser. C’est la raison pour laquelle dans le cadre du programme de formation au management destine? aux futurs cadres dirigeants, nous avons signé un partenariat inédit avec la Marine Nationale.

 

Selon vous, développer son leadership passe par l’expérience in situ, par exemple à bord d’un bâtiment de la Marine Nationale ?

Apprendre et comparer les méthodes de gestion des tensions dans un univers inconnu permet sans aucun doute d’améliorer la connaissance de soi et de développer, ainsi, son leadership. Embarquer pendant quinze jours sur un bâtiment de la Marine pour un séminaire de management qui se déroule sous tension en mer, est une expérience unique. C'est une opportunité d'échange où les managers ont la possibilité de s'inspirer d'autres méthodes de management notamment dans la conduite des hommes et des organisations.

 

 

Emilie Vidaud

 

Soyez le premier à commenter cet article