Petit glossaire de la digitalisation RH

Quelles sont les notions que les RH s’approprient pour mener à bien leur (r)évolution  digitale?

MyRHline.com définit pour vous 30 concepts clés liés à la digitalisation.

 

  • Big Data

Le Big Data fait référence à l’explosion du volume de données dans l’entreprise et des nouveaux moyens technologiques proposés par les éditeurs. Mais sa définition va bien au-delà de la seule notion de volume : il constitue une opportunité d’obtenir des connaissances sur des données et contenus nouveaux. Le Big Data peut en ce sens être profitable aux monde des RH, comme par exemple pour extraire l’information la plus pertinente des candidatures.

 

728x90 : Dossier digitalisation RH 15/09/16

 

  • Blended Learning

Il s’agit d’un dispositif de formation dispensée selon plusieurs modalités complémentaires. Les principales sont le présentiel, c’est-à-dire deux personnes ou plus physiquement présentes au même endroit, et le distanciel, où l’apprenant se forme via une plateforme en e-learning. Cette méthode est efficace pour être formé à un métier précis, pour les langues étrangères ou encore pour le management.

 

 

  • Business intelligence

Le Business intelligence (BI), ou « informatique décisionnelle », désigne toutes les solutions informatiques visant à faciliter la prise de décision. Il englobe les différents outils qui permettent de collecter l’information pour en déduire les choix stratégiques de l’entreprise. Aujourd’hui, les DRH ont de plus en plus recours à ces analyses prédictives, notamment pour optimiser les plans GPEC.

 

Matinale RH : Digitalisation RH : 14 octobre

 

  • Cloud computing

Le Cloud Computing est un ensemble d’offres qui propose notamment le modèle SaaS. Il permet d’accéder à des ressources informatiques à travers Internet, et offre une infrastructure globale d’applications. Avec le Cloud donc, l’assemblage des solutions est beaucoup plus vaste et permet d’intégrer différentes composantes. Les DRH peuvent désormais libérer du temps et gagner en agilité.

 

 

 

  • COOC

Le COOC (Corporate Open Online Course) est une formation en ligne mise en place par une entreprise. Il se distingue du MOOC qui est conçu par des établissements d'enseignement. Ses objectifs sont de faire connaître une culture d'entreprise ou de permettre aux salariés d'acquérir de nouvelles compétences… Il récompense les meilleurs participants avec des certifications symboliques qui attestent de la validation de l'ensemble ou d'une partie de la formation.

 

  • Corporate hacking

C’est la capacité à anticiper le business du futur, souvent en ne tenant pas compte des règles internes et établies dans l’entreprise. Un corporate hacker transforme l’entreprise de l’intérieur mais toujours avec bienveillance. Les salariés ne doivent plus se contenter d’être experts dans un domaine précis, et le savoir doit être partagé avec tous. Leur objectif est finalement « d’ubériser » leur entreprise en interne pour créer de la valeur et redonner du sens à son travail.

 

  • CVthèque

Il s’agit d’une base de données de CV enregistrés par les demandeurs d’emploi sur le Jobboard. Elle permet aux employeurs et services RH de cibler les profils des candidats selon leurs différents critères et de les contacter. C’est surtout moyen rapide d’accéder à un large choix de candidatures !

 

  • Dashboard

 

C’est le terme anglais pour désigner le « tableau de bord » d’un service au sein d’une entreprise. De nombreux outils et applications liés au marketing digital utilisent aujourd’hui des Dashboard. L’un des plus connu est Google Analytics qui synthétise les données de fréquentation relatives à un site web. Il permet en ce sens à la fonction RH d’avoir une traduction détaillée de la situation actuelle dans leur service. Il fournit au responsable une visibilité sur les différents mouvements du personnel.

 

  • Digital RH

Le Digital RH est un ensemble d’outils, de services et de techniques destinés à mieux gérer les ressources humaines. Mais attention, la transformation digitale n’est pas qu’une histoire d’outils et de technologie ! Pour faire muter durablement les entreprises, il faut penser le digital en termes de conduite du changement : un moyen d’assister la formation des collaborateurs via l’e-learning, ou encore leur mobilité grâce au télétravail.

 

 

Matinale RH : Digitalisation RH : 14 octobre

  • Dématérialisation

La dématérialisation renvoie au fait d’effectuer des tâches avec des outils numériques sans utiliser le papier. Depuis quelques années, les projet de dématérialisation RH tendent à s’accélérer dans les entreprises : formulaires d’entretien, contrats de travail, bulletins de paie, … Elle permet ainsi d’atteindre les objectifs d’efficacité et de rapidité nécessaires à la compétitivité des entreprises

 

 

 

 

  • E-learning

L’e-learning, ou formation en ligne, permet de suivre une formation à distance. Plus besoin de se déplacer dans un centre de formation ou de faire venir un formateur dans l’entreprise ! Le e-learning est par essence distanciel, mais il peut se compléter par de véritables actions d’accompagnement et d’évaluation RH, en lien étroit avec les salariés.

 

  • E-recrutement

On entend par e-recrutement, ou recrutement en ligne, le recrutement réalisé sur Internet. Il est utilisé comme outil par les cabinets de recrutements, les experts, les entreprises et leurs services RH. En effet, l’e-recrutement donne accès à des milliers de données mise en ligne : c’est le « Big Data » du recrutement !

 

  • Externalisation

L’externalisation consiste à confier la totalité d’une fonction ou d’un service à un prestataire externe spécialisé dans le domaine. L’externalisation est aujourd’hui devenue un levier incontournable de transformation et de compétitivité. La fonction RH en particulier se doit donc d’évaluer la contribution éventuelle de cette démarche à l’efficacité de leurs services.

 

  • Génération Y

La génération Y désigne les personnes nées entre la fin des années 1970 et le début des années 2000. Mais cette expression relève bien plus d’une question de culture que de  classe d’âge. Les jeunes salariés de la génération Y ont grandi dans un environnement numérique et ont des compétences que les dirigeants plus expérimentés n’ont pas. Les services RH cherchent ainsi à résoudre ces disparités, notamment en proposant à ces dirigeants d’apprendre auprès des nouveaux embauchés (reverse mentoring).

 

  • Intrapreneur

Au même titre que le corporate hacker, l’intrapreneur est une personne qui mène son projet avec ardeur comme s'il s'agissait de son propre business. Mais la différence avec ce premier est qu'il ne remet pas forcément en cause le système. Il est porteur d’un projet innovant, qu’il peut réaliser tout en étant en accord avec l’entreprise et en restant en son sein.

 

  • Jobboard

Un jobboard est un site internet qui permet aux recruteurs de communiquer sur les offres d’emploi et aux candidats de postuler et de transmettre un CV en réponse. Ces plateformes présentent ainsi un certain nombre d’avantages aux RH par rapport aux techniques de recrutement traditionnelles, comme la réduction des coûts, des gains de productivité plus importants ou une segmentation bien précise.

 

728x90 : Dossier digitalisation RH 15/09/16

 

  • Logiciel ERP

ERP (Enterprise Ressources Planning) est un logiciel centralisant les données et les fonctions de gestion de l'entreprise. Un système ERP comporte différents modules, correspondant chacun à une fonction de l'entreprise. Gestion financière, gestion de production, gestion des ventes, mais aussi des ressources humaines ! Les données partagées sont centralisées et les interfaces standardisées.

 

  • MOOC

Le MOOC (Massive Open Courses) est un cours en ligne ouverts à tous. Il met à disposition un contenu pédagogique (cours, vidéos, quiz) et se clôture par l’obtention d’un certificat. Les participants aux cours sont quant à eux dispersés géographiquement et communiquent uniquement par Internet. Le MOOC ouvre ainsi de nouvelles opportunités de formation, et permet aux RH de gérer au mieux la carrière de chacun.

 

  • Netvibes

Netvibes est un portail web qui permet à ses utilisateurs d’avoir une page d’accueil personnalisable, avec plusieurs modules sous forme de blocs. Vous pouvez y ajouter les sites et les réseaux qui vous intéressent, pour voir en un coup d’œil les derniers contenus parus. C’est un outil RH efficace pour centraliser toutes les informations sur l’entreprise, et il est  accessible à tous gratuitement.

 

  • NTIC

Les NTIC, ou les Nouvelles technologies de l’information et de la communication, est un acronyme utilisé depuis les années 2000 pour désigner tous les outils ou techniques relatives à l’informatique ou connectés à Internet (applications multimédia, services informatiques, etc.). L’ensemble de ces évolutions conduit en partie à l’apparition d’une gestion des ressources humaines en ligne. On voit désormais apparaître un grand nombre d’outils en ligne s’intégrant de plus en plus dans des domaines tels que le recrutement, la formation, ou encore le management RH.

 

  • Pushmail

Cette technique consiste initialement à envoyer des messages électroniques vers des Smartphones et des boîtes mails. En recrutement, il s’agit en effet de sélectionner un grand nombre de candidatures ciblées sur les CVthèques, correspondant à vos critères, pour ensuite leur envoyer un message proposant une offre d’emploi. Ainsi, les candidats en recherche active et intéressés par l’offre pourront postuler.

 

  • SaaS

Le mode SaaS, Sofware as a Service, permet à une entreprise de ne plus installer d’applications sur ses serveurs mais de s’abonner à des logiciels en ligne. La facturation varie donc en fonction de ses utilisations effectives, et les logiciels sont désormais accessibles à distance. Ce modèle est de plus en plus plébiscité par les DRH, qui s’en servent pour ses fonctionnalités définies et standardisées à l’ensemble de ses clients.

 

  • SIRH

Un Système d’Information Ressources Humaines ou SIRH se compose de plusieurs logiciels interconnectés qui couvrent tous les champs des RH, comme la gestion de paie, le recrutement ou encore la formation. Il donne accès,  n’importe quand et n’importe où, à des informations via un portail RH. Le SIRH ouvre également les collaborateurs à l’interactivité : les différents services concernés peuvent travailler en mode collaboratif, tout en n’ayant accès qu’aux contenus qui leur sont dédiés.

 

  • Social Learning

Le Social Learning désigne l’utilisation d’outils de partage de connaissance entre apprenants, dans une optique collaborative. L’idée est d’appliquer les technologies dites « sociales » (réseaux sociaux, Wikipédia, forums, etc.) à des fins de formation. Ainsi, les RH voit le social learning comme une continuité du e-learning, où on capitalise sur les réseaux sociaux et sur les nouvelles plateformes en ligne pour valoriser la collaboration dans l’entreprise.

 

  • SOOC

Le SOOC, le Small Online Open Courses, est un cours en ligne ouvert à tous, mais suffisamment spécialisé pour restreindre naturellement le nombre potentiel de personnes intéressées. Comme le MOOC et le COOC, il permet au salarié de devenir acteur de sa propre formation. Une opportunité aussi pour l’entreprise et les RRH qui souhaitent développer une culture apprenante et assurer l’employabilité des collaborateurs.

 

  • Sourcing

Le sourcing désigne le fait d’identifier des candidats correspondants aux profils recherchés pour un poste à pourvoir. Il se situe en amont de la démarche de recrutement. Aujourd’hui, avec le web 2.0, le sourcing est un bon moyen pour les professionnels RH d’attirer les meilleurs candidats et de récolter le plus de CV possible.

 

  • Technologie collaborative

La technologie collaborative désigne ces nouvelles technologies qui font la part belle au travail collaboratif. Ces dernier temps, elles ont pris une importance considérable au sein des entreprises. En effet, la technologie collaborative restructure les espaces de travail, en proposant des solutions mobiles afin que chaque employé puisse travailler où et quand il le souhaite ! Elle est également un bon outil RH pour interagir avec les collaborateurs et partager des connaissances.

 

  • Ubérisation

Le néologisme d’uberisation désigne le phénomène par lequel une start-up ou un nouveau modèle économique lié à l’économie digitale peut menacer et remettre en cause rapidement un vieux modèle de l’économie « traditionnelle ». Il induit ainsi un changement rapide des rapports de force économiques en raison des nouvelles technologies numériques. Ainsi, certains RH craindraient de se faire ubériser face à tous ces nouveaux outils de recrutement, de formation ou de gestion, qui remplaceraient l’homme qui se cache derrière.

 

  • Web 2.0

Le web 2.0 renvoie au « web nouvelle génération », c’est-à-dire à l’ensemble des fonctionnalités communautaires et collaboratives (blogs, plateformes d’échanges vidéos, avis consommateurs, etc.) qui se sont fortement développés sur Internet depuis 2005. Plusieurs entreprises et secteurs d’activité mettent aujourd’hui en œuvre des usages nés du web 2.0. Par exemple, chez les RH, ils facilitent l’expression et collaboration des acteurs de la RH (managers, responsable RH, candidats) et rendent interactifs le système d’information RH (SIRH).

 

  • Yammer

Yammer est un outil proposant la mise en place gratuite d’un réseau social interne pour une entreprise  ou une communauté spécifique. Il permet de fédérer des collaborateurs autour d’un thème et ainsi d’interconnecter les équipes à travers le monde pour assurer une meilleure réactivité. Parmi les services RH qui utilisent déjà Yammer, on retrouve ceux de grands groupes tels que Orange, Air France ou encore Engie