La DSN, un projet de transformation

 

Le mouvement DSN est en marche pour l’ensemble des acteurs concernés : employeurs, organismes collecteurs et contributeurs, experts éditeurs, sociétés de services et cabinets de conseil. En tant qu’acteur sur le marché, Laureen SOUBERVIE, en charge de la Cellule DSN au sein de Cegedim SRH témoigne sur le déploiement de ce projet auprès de ses clients.

 

En tant qu’éditeur de logiciel, Cegedim SRH a mis en place une Cellule Change DSN qui est entièrement dédiée à l’Accompagnement de ses clients afin d’appréhender et d’anticiper l’arrivée de la DSN.

 

Comment avez-vous procédé au déploiement de la DSN auprès de vos clients ?

Nous avons eu l’opportunité d’avoir des clients Pilotes pour lancer les 1ers tests de la DSN phase 1. Les experts ont conscience que la mise en place d’un tel projet n’est pas simple, la mesure des impacts SIRH, métiers et organisationnels est un pré requis.  Notre rôle est de préparer nos clients afin que le déploiement de ce projet soit réussi. La capitalisation et la collaboration  deviennent systématiques et sont les fondements d’une transformation rapide et réussite.

Que le projet DSN soit initié sous l’angle SIRH ou organisationnel, les entreprises choisissent de s’appuyer sur des équipes dédiées et expérimentées.

 

Quelle est la clé pour réussir la mise en place d’un projet tel que la DSN selon vous ?

La Collaboration est la clé d’un projet réussi.

Nous organisons des rencontres avec nos clients ce qui nous apportent des éclairages experts et métiers. L’écoute et l’échange sont primordiaux,  cela favorise l’apprentissage collectif. Présenter la DSN sous tous les aspects : métiers, légaux, produits, organisationnel, processus, contractuel et service amène naturellement à capter les besoins de conseils, de préconisations, d’outils pédagogiques qui permettent de faire face à l’arrivée de la DSN.

 

Quelle est votre relation avec les experts concernés par la DSN ? 

Nous participons aux réunions de travail « Club Pilotes DSN » organisées par le GIP-MDS* cela contribue au partage de cas métier. La participation de nombreux acteurs DSN tels que l’URSSAF, Pôle Emploi, Agirc/Arcco, institutions de prévoyance et de mutuelle, nous permettent :

  • D’être au cœur des décisions métiers liées à cette nouvelle norme
  • De bénéficier d’un contact permanent auprès du GIP-MDS
  • De partager avec nos clients les retours d’expérience « terrain »

 

Ces actions nous permettent de rester en veille et de poursuivre la construction du système DSN en phase avec la réalité des employeurs.

 

Ce projet de transformation peut être critique et complexe, c’est à ce moment-là que notre rôle en tant qu’éditeur est important, nous sommes acteur central dans la gestion des changements (vers la « full » dématérialisation, les flux continus et temps réels, l’évolution des pratiques métiers).

La conduite du changement peut alors porter la valeur décisive qui sécurisera l’avancement vers le système DSN.

 

Nous animons/contribuons à des Cercles DSN, ce qui nous amène à rencontrer tous les acteurs de la DSN.  Un moment d’échange et de partage de connaissance mais également de problématique qui nous permettent d’être constamment à jour/au niveau face aux complexités de ce projet.

 

* GIP-MDS : Le Groupement d'intérêt public Modernisation des déclarations sociales 

 

Contact : srh@cegedim-srh.com

Pour plus d’information : www.cegedim-srh.fr

Restons connectés ! LinkedIn, Viadéo, Twitter

 

Pour consulter le dossier complet, cliquez ici