Les questions que vous vous posez sur la DSN…

 

Nouveau dispositif réglementaire destiné à simplifier et alléger la charge déclarative des entreprises, la Déclaration Sociale Nominative (DSN) est indiscutablement le projet majeur des services RH en 2014 et 2015. Mesure phare du "choc de simplification" introduite par l’article 35 de la Loi Warsmann, la DSN va s’imposer à toutes les entreprises d’ici janvier 2016 et même dès avril 2015 pour les plus grandes d’entre elles.

Depuis plus de deux ans, les principaux acteurs de ce projet communiquent pour sensibiliser les entreprises sur un dispositif qui va révolutionner le fonctionnement des services de paie et plus encore.

Accompagnées par leurs éditeurs, les entreprises s’organisent sur cette fin d’année 2014 et, pour celles qui ont eu la bonne idée d’anticiper, elles rentrent progressivement dans le dispositif.

 

Bien comprendre les principes de la DSN, ses enjeux, son calendrier, ses impacts sur le fonctionnement de l’entreprise, est essentiel à la réussite du projet et à l’atteinte de sa promesse : simplifier la gestion de la paie !

 

Le projet soulève encore et toujours de nombreuses questions, en voici quelques-unes parmi les plus fréquentes :

 

  1. La DSN pourrait-elle être reportée ?
  2. Quels sont les risques si je n’envoie pas la DSN dans les délais ?
  3. Les DSN événementielles sont-elles obligatoires ?
  4. Comment fonctionneront les régularisations dans le cadre du processus déclaratif propre à la DSN ?
  5. Mes déclarations « dans le Cloud » sont-elles en sécurité ?

 

Retrouvez toutes les réponses à ces questions et à bien d’autres en consultant la vidéo « Comprendre les impacts et les enjeux de la DSN »

 

Ou retrouvez-nous sur le site de Cegid, dans l’espace dédié à la DSN