La DRH au cœur de la transformation numérique

 

Le numérique a un fort impact sur la manière dont on aborde le développement des Ressources Humaines de l’Entreprise.

Le collaborateur numérique est souvent en avance sur les pratiques professionnelles de l’entreprise (il a intégré les outils de la mobilité, il utilise ses propres applications au travail…).

Il a aussi des attentes sur les e-services qui lui sont proposés par l’entreprise. Autant de situations qui obligent les DRH à adopter une culture numérique et à moderniser leur process et communication RH.

 

Quels enjeux pour une DRH ?

Un monde nouveau s’ouvre aux entreprises avec son lot d’opportunités mais aussi de craintes et de risques à dépasser notamment par les DRH. Charge à elles :

  • D’apporter un service de valeur d’usage pour le salarié, usage sur lequel l’entreprise pourra capitaliser dans la pratique professionnelle du collaborateur (gain en agilité vis-à-vis de l’outil numérique, par ex)
  • De créer aussi une valeur d’image pour la DRH.

On a ici affaire à une DRH porteuse d’innovation et de « services + » aux salariés. Une DRH ouverte sur le monde, une DRH numérique !

 

Comment envisager cette transformation?

Aujourd’hui de plus en plus de démarches sont réalisables sur Internet. Ces évolutions sont attendues par la plupart des internautes pour des raisons pratiques. Mais elles peuvent aussi être anxiogènes.

Dans le domaine RH, un cas typique concerne la dématérialisation des documents RH, au premier titre desquels le bulletin de paie.

 

Au cœur du débat, la question de la confiance sur internet.

 

Wanted un internet de confiance !

La confiance ne se prescrit pas, elle s’incarne dans des pratiques qui vont rassurer. On dénombre au moins 3 leviers de confiance, d’après l’étude TNS Sofres de mars 2014 pour l’Observatoire de la Confiance du Groupe La Poste :

  • L’usage de la solution proposée par l’entreprise : plus il y a d’usage, plus il y a de confiance.
  • Les données sont protégées.
  • Le site ou la marque sont réputés (65%).

 

Proposer un coffre numérique aux collaborateurs

La Poste depuis plusieurs années accompagne les DRH des entreprises dans leur transformation numérique en proposant le coffre numérique Digiposte, un espace personnel appartenant au salarié, dans lequel il va stocker ses documents numériques et pouvoir réceptionner des courriers numériques à valeur probante, en premier lieu, son bulletin de paie.

 

Le document numérique émis par l’entreprise est authentique

Le bulletin de paie numérique reçu dans le coffre Digiposte du collaborateur est un original numérique ayant la même valeur que son équivalent papier. Un certificat d’authenticité est apposé par La Poste lors du dépôt du document par l’émetteur de ce dernier.

Digiposte renforce aussi son attractivité grâce au code 2DDoc (standard de code-barres 2D normé par l’Agence Nationale des Titres Sécurisés /Ministère de l’Intérieur). Il permet d’imprimer un original numérique en certifiant de son authenticité et il est reconnu auprès de toutes les administrations pour faciliter les démarches.

 

Le coffre numérique centralise tous les documents numériques au-delà des seuls documents RH

La seule mise à disposition du document RH dans un coffre ne suffit pas, à elle seule, à convaincre les salariés à dématérialiser. Il faut leur proposer d’autres usages pour les séduire en nombre.

Proposer à ses salariés un service qui leur permettrait de centraliser automatiquement tout leur « patrimoine documentaire » fait sens, d’autant plus que la multiplication des offres de dématérialisation et donc des espaces logués est un frein à l’adoption du document numérique.

Ce service de Digiposte s’appuie sur des coffres numériques de deuxième génération. Il permet de paramétrer des services web qui se connectent pour vous à vos espaces clients et qui archivent directement, dans votre coffre numérique vos documents (facture gaz, électricité, téléphone, e-commerçants, CAF etc…).

 

Pour en savoir plus :

www.digiposte.fr/

contact.digiposte@laposte.fr