Le SIRH, le nouveau fer de lance des PME et entreprises de taille intermédiaire !

 

 

Réservées encore ces dernières années aux grands groupes, les SIRH débarquent en force dans les entreprises du middle-market grâce à la déferlante du Cloud et à la marche forcée des entreprises pour réduire leurs coûts et sécuriser leur capital humain. Meilleure Gestion accompagne cette révolution numérique et culturelle qu’elle fût une des premières à avoir anticipée. Retour sur les convictions du leader français du SIRH en Cloud.

 

En 2015, les SIRH s’invitent dans tous les débats et les articles sur les grandes mutations RH, quelles que soient la taille des entreprises et leur organisation. Un constat encore plus vrai pour les PME et les entreprises de taille intermédiaire, où les besoins sont exponentiels : « Les entreprises du middle-market ont désormais les mêmes attentes que les grands groupes, explique Alain Crémer, PDG de Meilleure Gestion, le n°1 français du SIRH en Cloud. Notre vocation est d’être le portail paie et RH des entreprises de taille intermédiaire. Nous proposons une offre SIRH unique totalement intégrée qui couvre l’ensemble des besoins Paie & RH (Formation, Recrutement, Evaluation, Gestion des congés et des notes de frais...) des entreprises de 50 à 3000 salariés dans tous les secteurs d’activité. Nous sommes le seul acteur à proposer un SIRH SaaS clé en main et opérationnel en moins de 3 mois pour répondre aux forts enjeux stratégiques des DRH. Nos solutions offrent les mêmes fonctionnalités et des modules RH aussi puissants que ceux des grands éditeurs, pour un budget de mise en œuvre à la portée des entreprises de cette taille. »

L’avènement du Cloud Computing ces dernières années a accéléré la démocratisation d’outils longtemps réservés aux très grandes sociétés. Aujourd’hui, ils représentent la solution idéale pour les PME & ETI grâce à l’alliance des bénéfices d'Internet et des améliorations technologiques apportés par le SaaS et le Cloud.

 

Une maturité de marché à deux temps

Traditionnellement, la première phase du cycle d’équipement des DRH a souvent concerné les outils dits « administratifs » : la paie, la gestion administrative et la GTA avec des taux d’équipement compris entre 90 et 100% pour l’ensemble des entreprises. La seconde phase réside dans le choix d’outils de pilotage et de développement RH tels que le recrutement, la gestion des carrières (formation/entretiens/évaluation), la gestion de la masse salariale (Bilan Social) et les outils de prises de décisions, de gestion de la rémunération ou de BI.

« Aujourd’hui, nous sommes sur un marché de renouvellement sur les premiers outils ‘’administratifs’’ et un marché en pleine croissance sur les outils de ‘’développement RH‘’… Un des enjeux majeurs de la fonction RH est désormais de disposer d’une suite SIRH complète et cohérente pour piloter l’opérationnel au quotidien et faciliter les prises de décisions » précise Alain Cremer. « La mise en place d’un SIRH représente un tournant primordial et incontournable pour toute entreprise qui souhaite faire de la gestion de son capital humain un véritable levier de son développement ».

 

Solutions de gestion et de prise de décisions

L’automatisation des tâches administratives et l’apport d’une vision globale sur l’organisation RH sont les deux principaux atouts de ces puissants outils de gestion. L’objectif premier d’un SIRH est de faciliter la vie du département RH : offrir en quelques clics un accès aux données concernant les collaborateurs, produire des bulletins de paie fiable et dans les temps, respecter les nombreuses contraintes et obligations réglementaires. Le second objectif est de répondre des besoins les plus simples des collaborateurs et de faciliter les prises de décisions les plus stratégiques sur la gestion du capital humain de l’entreprise.

Aujourd’hui, un DRH doit à la fois pouvoir apporter des indicateurs précis, détaillés et à jour lorsqu’il s’adresse à son conseil d’administration et répondre aux stratégies de développement RH impulsés par la direction générale. Il doit être capable en parallèle de mieux gérer les attentes de ses salariés, de faire évoluer les talents, de mieux gérer le capital humain ou encore d’optimiser les processus RH. Seul un SIRH global et intégré permet de répondre efficacement à ces enjeux. Pour au final gagner en temps, en qualité et en efficacité.