Big data : est-ce vraiment utile de se former en 2018 ?

633
1
Big data
Big data

On en parle très souvent : le big data est l’avenir de toutes les entreprises. En effet, aujourd’hui, c’est devenu un phénomène qui apporte un plus à ces dernières. Néanmoins, est ce qu’il est possible en 2018 de s’en passer ? Explications !

Formation au Big Data : une utilité prouvée ?

Les Big Data désignent l’ensemble des données numériques produites par l’utilisation des nouvelles technologies à des fins professionnelles ou personnelles. Aujourd’hui, l’analyse de données touche tout le monde et en particulier le monde du travail.

En effet, il semblerait que 2018 soit le moment pour se former au Big Data si les entreprises veulent rester dans l’ère du temps dans quelques années ! N’attendez donc plus !

D’ailleurs, il semblerait que les grandes écoles multiplient leurs cursus pour former les futurs étudiants aux Big Data.

Ce procédé présente de nombreux avantages. En effet, c’est aujourd’hui un concept fortement « marketé » modifiant ainsi les modes de management au sein des entreprises. D’ailleurs, il semblerait que les entreprises recherchent des profils capables de collecter et d’analyser des données à l’instant t. Ces dernières présentent donc l’avantage d’être plus concurrentielles que d’autres !

Notez-le : le Big Data attire de plus en plus d’entreprises !

Néanmoins, à quoi sert le Big Data ? Tout simplement à comprendre de la meilleure des façons les clients et surtout d’anticiper leurs besoins. Il est souvent utilisé par les professionnels du marketing dans le but d’analyser toutes les facettes du comportement du consommateur.

Par ailleurs, on constate aujourd’hui que les entreprises qui ne possèdent pas aujourd’hui de Data Scientist dans leurs équipes sont celles qui n’ont pas les compétences en interne et surtout qui n’arrivent pas à recruter !

Notez-le : certaines d’entre elles ne savent pas encore de quelle manière il faut exploiter ces données. Ces dernières sont souvent en phase d’apprentissage !

Néanmoins, notons que 84% des entreprises françaises n’envisagent pas d’investir à court terme ou moyen terme sur le Big Data.

A côté de cela, ce concept présente également des inconvénients qu’il ne faut pas négliger. En effet, recueillir les informations est très facile pour les entreprises, mais les traiter peut être compliqué. Par conséquent, il convient de trouver une solution logicielle efficace et adaptée aux besoins de l’entreprise.

Le Big Data présente également des risques notamment au niveau de la protection des données. En effet, la sécurité des données est-elle réellement assurée ? Se pose également le respect des libertés individuelles…

Le Big Data appliqué aux Ressources Humaines ?

Il est primordial de préciser que depuis plusieurs années, les professionnels des ressources humaines utilisent l’analyse de données à la fois dans le recrutement, mais également dans la gestion quotidienne des équipes. En effet, utiliser d’une manière délicate dans le recrutement, il a été prouvé que cela augmenter les chances de sélectionner le bon profil. Par conséquent, il semble donc que ce procédé appliqué aux RH est devenu plus qu’une nécessité.

Il a été démontré dernièrement que cette méthode avait également pour finalité d’assister les ressources humaines dans leur quotidien. En effet, le Big Data n’est pas présent pour automatiser la fonction RH mais plutôt dans le but de les accompagner.

Néanmoins, de nombreuses entreprises collectent des données, sans pour autant les exploiter de la meilleure des manières. Et le Big Data est censé révolutionner tout cela ! Rappelons que la fonction RH est l’une des fonctions les plus stratégiques de l’entreprise.

Pourtant, on constate que les RH semblent être hermétiques au Big Data alors que pour l’ensemble des processus RH et paie, il est une solution à retenir !

Par ailleurs, dans le cadre de la gestion des carrières des collaborateurs, les RH ont tout intérêt à s’en servir ! Le Big Data permet de répondre aux enjeux stratégiques car il présente des outils pouvant être utilisés dans le but de piloter facilement l’ensemble des ressources humaines. De plus, n’oublions pas que les attentes des collaborateurs vis-à-vis des RH ont changé.

Par exemple, le Big Data permet l’analyse des salaires, de l’ancienneté ou encore de l’absentéisme. Dans de nombreux cas, il permet aussi de booster la marque employeur. Mais il est le plus souvent utilisé dans le cadre de sourcing de candidats.

Il peut être utilisé dans :

-l’analyse du climat social ;

-l’identification des besoins en formation ;

-l’identification des talents

De toute évidence, personne n’échappera au Big Data dans les années à venir. Les outils d’analyse et de stockage continuent de se perfectionner. Une révolution en devenir…

Yasmine BELHO