Les chantiers RH prioritaires pour 2018

3772
0

De nombreux défis préoccupent les ressources humaines pour ce début de l’année 2018. En effet, les entreprises devront aborder une feuille de route bien remplie en tenant compte à la fois de l’actualité mais également de la volonté du gouvernement. En auront-ils les moyens mais également l’envie ? Explications !

Quelques exemples d’enjeux de demain

Nous le savons tous : le monde du travail ne finit pas de changer et il semblerait que les Directeurs des ressources humaines ont fait le tri dans leurs idées et savent où ils veulent aller maintenant. C’est dire que l’agenda social de ces derniers est extrêmement bien rempli !

Dans un premier temps, les entreprises souhaitent revoir complétement leur mode d’organisation du travail et ce n’est pas plus mal. En effet, la digitalisation fait qu’aujourd’hui, ces dernières ne fonctionnement plus de la même manière. Elles doivent apporter beaucoup plus de souplesse dans leur mode d’organisation.

Notez-le : pour certains d’entre eux, l’enjeu réside dans la robotisation et l’intelligence artificielle !

Par ailleurs, le but des responsables recrutement est de recruter en priorité des collaborateurs capables de s’adapter rapidement au changement. En effet, nous le savons tous : recruter n’est pas toujours chose facile. Il leur appartient donc de revoir leur politique d’acquisition des talents. Néanmoins, en ont-elles la maturité ? Sont-elles suffisamment au point pour la revoir ?

Certaines d’entre elles ont déjà mis en place des nouveaux outils de sourcing, comme par exemple le recours à l’intelligence artificielle.

Notez-le : certains DRH revoient complétement les modalités de durée du travail !

Ensuite, les entreprises souhaitent également s’attarder sur la gestion des carrières. Excellente nouvelle !

Les DRH ont également pour ambition de motiver leur troupe de la meilleure des façons en accompagnant le management de carrières et en s’appuyant sur une communication totalement transparente. En effet, la communication claire et efficace fait partie des clés indispensables pour conserver des collaborateurs motivés et engagés.

Par ailleurs, il semblerait que le leadership sera vraisemblablement plus jeune avec pourquoi pas, de nombreuses femmes à la tête des postes de Direction. Attendons tout de même de voir !

Les compétences incontournables de demain

Dans le contexte actuel de révolution numérique, il est impératif pour les entreprises de se doter de compétences indispensables techniques et comportementales comme notamment :

L’agilité, l’adaptation ;

La communication au travers du numérique ;

La flexibilité cognitive ;

La résolution de problèmes complexes ;

L’orientation service ;

L’intelligence émotionnelle ;

Le people management ;

La pensée critique ;

La résolution de problèmes complexes

Ce constat démontre que les soft skills seront les compétences les plus recherchées parmi l’ensemble des collaborateurs.

Les changements sont donc bien présents : tous les chefs d’entreprises, les professionnels du secteur de la formation, les voient venir, mais peu les anticipent vraiment. Le développement des compétences personnelles n’est pas encore très bien établi dans les programmes pédagogiques.

Précisons tout de même que les compétences jugées comme indispensables aujourd’hui, seront certainement obsolètes d’ici 2020 !

D’une manière générale, les DRH sont en quête de flexibilité et surtout d’efficacité. Nous ferons le point d’ici la fin de l’année 2018 pour voir si les entreprises ont gagné sur les compétences de demain. Affaire à suivre…

Yasmine Belho