Comment les outils de gestion intégrée des talents servent des objectifs très opérationnels

6003
0

Dans un contexte où les changements sont rapides, où les structures sont dispersées de par le monde, où les carrières ne sont plus linéaires, l’entreprise doit connaître les compétences dont elle dispose pour garantir son bon fonctionnement et soutenir sa croissance. Les outils de gestion intégrée des talents viennent servir ces objectifs. Illustration.

 

Les outils en ligne de gestion intégrée des talents servent des objectifs très opérationnels. Leur mise en place est simple et rapide. De plus, si l’évaluation est intéressante en elle-même, elle peut gagner en valeur ajoutée si on y ajoute des actions de développement des compétences via des formations en ligne et leur suivi. « Nos outils permettent de gérer ces différentes articulations », pointe Matthieu Durif, directeur commercial France de Cornerstone OnDemand, éditeur de solutions de gestion intégrée de la formation et des talents.

 

Évaluer les compétences pour décider du lancement d’une campagne marketing

Dans cette entreprise du secteur du luxe (domaine de la bijouterie maroquinerie), qui connaît une très forte croissance, notamment à l’international, les besoins en termes de recrutement sont très importants. Il lui faut intégrer rapidement de nouveaux collaborateurs  – essentiellement des commerciaux – et donc évaluer leurs compétences, puis, assurer leur suivi. Derrière ce process, un objectif : l’augmentation du chiffre d’affaires. De plus, comme l’explique Matthieu Durif : « Cette société a besoin d’outils d’évaluation simples et rapides à mettre en œuvre pour organiser les lancements de nouveaux produits en fonction des ressources de vendeurs dont elle dispose ».

 

Il s’agit d’abord de cartographier les compétences et de mettre à disposition des directeurs de magasin un outil, Cornerstone Performance, qui leur permet, une fois par an, de qualifier les compétences de chacun des vendeurs sur sa capacité à vendre chaque gamme de produit. « Cet outil est mis en place à l’échelle internationale, il consiste en un formulaire en ligne avec la photo du collaborateur et son historique de présence dans l’entreprise. Au moment de l’ouverture de la campagne d’évaluation, une alerte mail envoyée à chaque directeur permet de synchroniser les évaluations des différents magasins », précise M. Durif. Cet outil permet d’établir des tableaux de bord précis au niveau central et régional et de s’organiser au niveau marketing : si les compétences sont là, on peut lancer telle opération, si ce n’est pas le cas, il faut davantage former les vendeurs. Il sert également à suivre la réalisation de la formation. « Ce suivi motive collaborateurs et managers à persévérer dans cette démarche d’évaluation. Cela va dans le sens d’une tendance de fond actuelle : le développement de la collaboration. Nous l’observons chez beaucoup de nos clients, ils encouragent leurs salariés à être acteurs de leur évaluation », poursuit-il. Et les fonctionnalités suivent cette orientation, comme le correcteur éthique de l’outil Cornerstone qui permet plus de transparence. Matthieu Durif le constate : « Ouvrir le système au collaborateur présente moins de risque que de l’empêcher d’y avoir accès ».

 

Évaluer les compétences pour identifier des viviers et établir des plans de succession

Dans cette autre entreprise, entreprise française de services, très décentralisée et présente à l’étranger, l’identification des talents se faisait lors des talent reviews ni formalisées ni documentées ni outillées. Du simple bouche à oreille. Aujourd’hui ce process a changé, les managers sont plus impliqués dans la démarche et l’entreprise utilise Cornerstone Performance pour l’évaluation des compétences. L’objectif est double : identifier des viviers de compétences et établir les plans de succession.

Un tel outil permet en effet de réduire le temps de vacance d’un poste. On peut grâce à lui avoir un retour rapide d’équipes très dispersées. Il est également adapté à la définition des plans de développement et de formation elearning – Cornerstone peut en effet gérer ces formations. « À la suite des formations, beaucoup d’entreprises effectuent un retour sur formation qui permet de reboucler sur l’évaluation de l’année suivante. Un système en ligne permet d’exploiter facilement et rapidement les résultats de ces évaluations post formation », note Matthieu Durif.

 

Un outil en mode SaaS

Pas de développement, pas de configuration complexe, c’est l’avantage d’un outil en mode SaaS. Sa mise en œuvre est possible en quelques semaines et il est configurable en fonction des besoins des entreprises. S’appuyant sur un format de site Web, il est très intuitif et ne nécessite donc pas de formation particulière. Toutefois, si un gestionnaire RH souhaite ses propres formulaires, Cornerstone l’accompagne dans leur élaboration.

 

Sophie Girardeau