Découvrez le pouvoir des branching scenarios en e-learning

162
0
branching scenarios ,e-learning, eleanring
branching scenarios en e-learning

Si vous avez l’habitude de faire une veille digitale autour du e-learning, vous certainement déjà entendu parler des branching scenarios. Un format à la fois engageant et impliquant, deux notions qui demeurent le graal pour tout projet digital. Le scénario de branche est essentiellement présent dans la littérature anglo-saxonne, mais il existe depuis 10 ans. Une question se pose : ce format digital pourrait-il devenir la pédagogie idéale pour faire baisser le taux d’abandon ?

Les scénarios de branche : comment ça marche ?

Construire des scénarios au sein desquels les apprenants doivent faire un choix ou bien des scénarios dont les résultats à un exercice par exemple vont conduire à une activité plutôt qu’à une autre. Cela permet de personnaliser l’approche du module mais aussi de renforcer l’implication du participant car ce sont ses actions qui vont décider de la suite de son parcours. Voilà l’objectif des branching scenarios en e-learning.

«Deux routes bifurquaient dans un bois et moi,
j’ai suivi celle par laquelle on chemine le moins souvent

et cela a fait toute la différence. »

Robert Frost, The road not taken 

Le modèle 3C : la base d’un scénario réussi

Pour concevoir des scénarios de branche, on se base souvent sur le modèle « 3C » : Challenge, Choix, Conséquences. On place alors le participant dans une situation de résolution de mission et d’atteinte d’objectifs.

Branching scenarios : passez en mode challenge

C’est la partie « Challenge ». Cette notion de challenge se retrouve beaucoup dans la pédagogie actuelle, notamment autour du développement de la gamification au service de la formation. Tout comme les branching scenarios, la gamification est reconnue pour encourager l’implication et l’engagement des participants en les plaçant dans des situations dont ils sont acteurs. Ils doivent mettre tout en œuvre pour réussir le challenge qui leur est proposé.

Des scénarios pour vous aider à prendre une décision

Pour réussir ce challenge justement, le parcours d’apprentissage sera jalonné de choix que va devoir faire le participant.

  • Quelle décision prendre ?
  • Quelle réponse apporter à la question posée ?
  • Quelle orientation de son parcours le stagiaire souhaite-t-il ?

C’est la partie « Choix » de scénario de branche. C’est à ce moment là que les formateurs peuvent donner des ressources informatives à l’apprenant pour qu’il prenne sa décision ou bien le laisser s’appuyer sur sa propre expérience pour avancer.

Pédagogiquement, les deux aspects sont très intéressants et peuvent être combinés. Par exemple, la première décision sera prise par le participant sans connaissances autres que celles qu’il a acquises au cours de sa vie professionnelle. Alors que la décision suivante se prendra en se basant sur des éléments mis à sa disposition (fiche de synthèse, vidéo, podcast…).

Apprenez à assumer les conséquences de vos choix

Une fois que l’apprenant aura fait son choix, il sera confronté aux effets de celui-ci. C’est notre troisième « C », les « Conséquences ».  Quasi immédiatement, l’apprenant verra s’il a fait le bon choix ou non :

  • S’il a pris la bonne décision, il connaîtra le plaisir de la victoire.
  • Sinon, il retiendra d’autant mieux l’information qu’il se sera trompé.

L’apprentissage par l’erreur est aussi un facteur puissant d’engagement. Les conséquences devront toujours être expliquées au participant, afin qu’il comprenne pourquoi il s’est trompé, mais aussi qu’il puisse renforcer ses connaissances s’il a correctement répondu. Il faudra donc toujours prévoir un résumé, une synthèse, des points clés à retenir dès que les conséquences auront été dévoilées.

Comment concevoir un branching scénario en e-learning ?

Bien évidemment la création d’un module elearning se basant sur un branching scenario est rapidement plus complexe que du rapid learning ou du micro learning. Il faut envisager à chaque fois les actions possibles de l’apprenant, leurs conséquences, les nouvelles actions éventuelles qui seront menées, leurs conséquences et ainsi de suite. La scénarisation pédagogique sera donc plus délicate à concevoir mais aussi plus riche et qualitative pour le participant.

Poussés à l’extrême, c’est notamment grâce aux branching scenarios que se conçoivent les serious games, ces jeux sérieux digitaux qui se rapprochent des jeux vidéo. Le participant est immergé dans une situation et doit prendre des décisions. La complexité de conception est particulièrement forte ici mais l’expérience immersive obtenue peut être exceptionnelle, à l’image de l’excellent serious game « Jeu d’influences » réalisé par France 5.

Découvrez nos modules e-learning dont vous êtes le héros

En s’appuyant sur ces différentes réflexions et afin de rompre avec la conception traditionnelle du module e-learning, ELEGIA a ainsi développé le « E-learning dont vous êtes le héros ». Ces modules s’appuient sur des branching scenarios, mais aussi sur les ressorts du storytelling pour créer une expérience pédagogique immersive.

Lorsque le participant commence le module, il est tout de suite plongé dans une situation à laquelle il pourrait être confronté dans la vie réelle :

  • Peut-il accepter une invitation de son fournisseur sans risquer une situation de corruption ?
  • Peut-il sélectionner des CV en fonction de l’adresse du candidat sans être taxé de discrimination ?

À chaque fois, le participant va devoir prendre des décisions, faire des choix.

elegia elearning
elegia elearning

Après sa première décision, le participant aura accès à des contenus complémentaires pour mettre en perspective la décision qu’il aura prise et faciliter les suivantes. Nous proposons ici d’utiliser les bénéfices de la pédagogie inversée où le participant expérimente avant de conceptualiser.

Une pédagogie immersive pour favoriser l’ancrage des connaissance

Cette approche active du e-learning apporte une vraie valeur ajoutée au participant qui « vit » le contenu. Nous nous appuyons sur les ressorts du storytelling et notamment comment la narration permet de mieux s’approprier un contenu de formation.

  • Décontextualisation : le fait d’être plongé au cœur d’une histoire permet au participant de prendre un peu de recul par rapport à la situation.
  • Contextualisation : il agit ensuite sur la situation en s’appuyant sur des ressources additionnelles.
  • Recontextualisation : il sera donc plus à même d’appliquer les bonnes pratiques dans sa propre situation professionnelle.

Cette pédagogie en trois temps favorise l’ancrage des connaissances et leur restitution, même sur un format de 30 ou de 45 minutes. C’est l’alliance gagnante pour un contenu digital de qualité.
Retrouvez toutes nos solutions formation sur www.elegia.fr.

Pour toutes informations : 01 81 69 51 51 – elegia@elegia.fr