Les émotions au travail : comment les gérer ?

588
0
travail

Dans la vie personnelle de tous les jours, ressentir des émotions est parfois signe de faiblesse ! Alors, le maximum est fait pour que la plupart des personnes ne montrent rien. Néanmoins en entreprise, comment cela se passe ? Doit-on ne rien montrer et tout garder pour soi ? Le professionnel doit l’emporter sur le personnel ? Explications

Que faire des émotions grandissantes au travail ?

La question qu’un grand nombre de personnes se pose est celle de savoir si les émotions ont leur place au sein de l’entreprise ?

La plupart du temps, il convient de faire la part des choses entre la vie privée et la vie professionnelle. Néanmoins, il est tout à fait possible d’être content lors d’un événement heureux au travail ou triste par exemple lorsqu’un collègue décide de quitter l’entreprise. Ce sont des éléments qui font partie de la vie d’une entreprise !

On pourrait penser que chaque collaborateur est présent dans l’entreprise dans l’unique but d’accomplir une prestation de travail et rien d’autre mais absolument pas pour exprimer ses émotions !

Notez-le : en entreprise, il n’existe aucun moment destiné à l’écoute des émotions et cela est bien dommage ! En effet, sans émotion, il n’y a pas de vie et cela est vrai aussi bien dans la sphère privée que professionnelle.

En effet, certaines émotions sont les bienvenues au travail, à condition qu’elles soient positives. C’est généralement le cas pour la motivation et l’enthousiasme. Deux émotions qui devraient exister continuellement au sein de l’entreprise.

Néanmoins, il est clairement impossible de cacher ce que l’on ressent. Néanmoins, parfois nos émotions aussi bien positives que négatives constituent une gêne !

Quoi qu’il en soit, ce qui est certain, c’est que les émotions ne peuvent pas être ignorées indéfiniment. Il faut juste être capable de les gérer au bon moment et de faire la part des choses !

Les émotions : éléments positifs ou freins ?

Certaines émotions peuvent entrainer de la joie, ce qui est source de motivation donc de productivité. En effet, lorsqu’un collaborateur se sent bien au sein de l’entreprise, il est forcément plus performant. Néanmoins, il a été démontré que des émotions entrainant de la tristesse, du stress ou encore de la peur peuvent entrainer des effets indésirables et rendre contre-productif le collaborateur !

Ce qui veut dire qu’il faut impérativement en tenir compte au risque de faire des dégâts !

Notez-le : les émotions guident quotidiennement les individus et font partie d’eux ! La manière dont ces derniers travaillent dépend bien évidement des émotions à l’instant t.

Par ailleurs, pour certains, les émotions sont un ennemi et pour d’autres, elles apportent une énergie qu’il faut prendre et transmettre dans le travail.

Notez-le : apprendre à gérer ses émotions au travail permet de gagner en efficacité !

L’exemple de la colère qui est globalement une émotion négative est très significatif. On peut regretter après coup une colère subite qui peut se traduire, pour les collègues, par un manque de contrôle de soi et peut être le début d’une souffrance au travail ou d’un Burn Out.

Les éventuelles méthodes de gestion des émotions
Il n’y a véritablement pas de méthode de gestion des émotions. Il convient juste au préalable de bien réfléchir avant d’exprimer quoi que ce soit.

Par ailleurs, en discuter ou communiquer est déjà un bon moyen de les évacuer. En effet, il est primordial aujourd’hui de ne pas les ignorer.

Selon de nombreux chercheurs, les émotions ont véritablement leur place au sein d’une entreprise.

En d’autres termes, Pour mieux gérer ses émotions il est préférable de faire preuve d’une prise de réflexion, plutôt que d’agir dans la précipitation !

Yasmine BELHO