Faites le point sur le Conseil de l’inclusion dans l’emploi

102
0
Faites le point sur le Conseil de l'inclusion dans l’emploi

Le point sur le Conseil de l’inclusion dans l’emploi

Le 26 novembre dernier, le Ministère du Travail a nommé un président M. Thibaut GUILLUY, et un secrétaire général M. Jean-Baptiste BARFETY, pour le Conseil de l’inclusion dans l’emploi (CIE) qui remplace le Conseil national de l’insertion par l’activité économique (CNIAE). Le vendredi 30 novembre, en présence de M. Jean-Marie Marx Haut-commissaire aux compétences et à l’inclusion par l’emploi et de M. Thibaut GUILLUY, a eu lieu le lancement du Conseil de l’inclusion dans l’emploi . Alors quelles seront ses missions ? Comment va t-il être organisé ? On fait le point !

Lancement du Conseil de l’inclusion dans l’emploi

Source image : travail-emploi.gouv.fr

Jean-Marie Marx, le Haut-commissaire aux compétences et à l’inclusion par l’emploi, lance le conseil de l’inclusion dans l’emploi ce vendredi 30 novembre 2018 dans les locaux de la Croix Rouge Insertion, avec Thibaut GUILLUY le Président du Conseil et un certain nombre de partenaires sociaux. Ce Conseil nouvellement créé, a pour objectif d’apporter des propositions et des solutions en matière d’emploi, aux jeunes peu qualifiés, aux personnes au chômage depuis longtemps, aux travailleurs en situation de handicap et aux bénéficiaires des minimas sociaux. Ce nouveau Conseil, vise à élargir son champ d’action en prenant en considération toutes les dimensions de l’emploi faisant encore état d’exclusions sociales. On peut par exemple citer l’analphabétisme, le manque de compétences numériques, les contraintes liées à la mobilité ou encore à la santé. Ainsi, le Gouvernement affirme une nouvelle fois sa volonté d’apporter son aide aux personnes les plus éloignées de l’emploi.

Quelles sont les missions du Conseil de l’inclusion dans l’emploi ?

Le Décret n° 2018-1002 du 19 novembre 2018 nous dévoile les missions du Conseil de l’inclusion dans l’emploi pour les 5 années à venir.

  • Faire des propositions pour les jeunes peu qualifiés, les chômeurs de longue durée, les bénéficiaires de minima sociaux et les travailleurs handicapés, en menant une politique d’inclusion dans l’emploi à la fois locale et nationale.
  • Définir et transmettre les bonnes pratiques pour favoriser l’inclusion dans l’emploi et trouver des solutions innovantes.
  • Mettre en place des actions expérimentales pour permettre d’ajuster la politique d’inclusion dans l’emploi.
  • Assurer le suivi des démarches sociales.
  • Encourager les échanges avec les entreprises.
  • Inclure des partenaires sociaux et des personnalités extérieures pour conduire ses missions.

23 membres pour conduire les missions de ce nouveau Conseil

Le Conseil de l’inclusion dans l’emploi comprend 23 membres au total.

  • 5 membres de droit pour représenter les organismes œuvrant pour le service public.
  • 8 membres qualifiés en insertion d’emploi, formation professionnelle, exclusion sociale.
  • 8 membres compétents en matière d’inclusion et de responsabilité sociale dans l’entreprise.
  • 2 membres universitaires et chercheurs.

Portrait du Président du Conseil de l’inclusion dans l’emploi

Source image : LinkedIn

C’est M.Thibaut GUILLUY qui a été nommé pour présider le Conseil de l’inclusion dans l’emploi. Ce co-fondateur multi-récidiviste, aime l’innovation et cherche constamment à apporter des solutions pour répondre aux fragilités de notre société. Il a fait une Prépa en Management à l’HEC Paris avant de poursuivre sa formation dans la prestigieuse école ESCP Europe. Engagé dans plusieurs mouvements citoyens et politiques, il partage ses expérience pour faire bouger les choses.

Thibaut GUILLUY est le co-fondateur de Tenzing Conseil, un cabinet de conseil qui s’est donné pour mission de mobiliser et d’accompagner les meilleurs talents. Il est aussi le co-fondateur de SocialCOBizz, une entreprise qui ambitionne de construire une société plus inclusive. Enfin, il est le Directeur Général du Groupe Ares, l’Association pour la Réinsertion Economique et Sociale depuis 2006.

Le point sur les réseaux de l’insertion par l’activité économique (IAE)

Source image : gouv.fr

L’insertion par l’activité économique (IAE) permet d’accompagner les personnes les plus éloignées de l’emploi afin de faciliter leur insertion professionnelle. Les réseaux SIAE (structures d’insertion par l’activité économique) représentent actuellement 702 associations intermédiaires, 271 entreprises de travail temporaire d’insertion, 1969 ateliers et chantiers d’insertion et 939 entreprises d’insertion.

Dernièrement, le Gouvernement, la région Ile-de-France, les réseaux de l’insertion par l’activité économique et les conseils départementaux ont communiqué sur leur stratégie pour les 2 ans à venir. Cette dernière va s’articuler autour de 3 axes majeurs.

  • Développer les SIAE en Île-de-France.
  • Renforcer l’accès aux marchés publics pour les SIAE.
  • Favoriser l’accès à la formation pour les personnes éloignées de l’emploi.

Le saviez-vous ?

Pour bénéficier d’un accompagnement, il faut signer un contrat de travail avec une SIAE.

Melany MANCIO