Favoriser la cooptation pour développer la marque employeur

792
0
marque employeur
coopter

 La cooptation qu’est ce que c’est ?

Pour faire face à une société de l’image par le digital en puissance, les entreprises n’ont aujourd’hui plus d’autres choix que d’apprendre à se vendre auprès des candidats pour avoir une chance de recruter des talents. Dans ce contexte, la cooptation doit être perçue comme un outil stratégique d’influence qui favorise les recrutements de qualité.

Le principe est simple, c’est un mode de recrutement qui privilégie la recommandation de candidats directement par les collaborateurs de l’entreprise. Les salariés deviennent alors des ambassadeurs de l’entreprise au service de son image à l’externe. Il s’agit d’un des leviers de recrutement moderne les plus efficaces que les entreprises ont tout intérêt à développer pour consolider leur image et ainsi favoriser leur croissance.

La cooptation, un concept en plein essor

Pour répondre à des besoins précis et trouver des compétences rares, les entreprises ont de plus en plus recours à cette technique de recrutement qui présente l’avantage de dynamiser leur image de marque tout en élargissant considérablement leur réseau.

Par ailleurs, la cooptation représente un gain de temps considérable pour l’entreprise qui délègue ainsi à ses collaborateurs une des tâches les plus chronophages du recrutement : le sourcing.

La démarche engage la crédibilité du collaborateur qui recommande un individu auprès de ses employeurs. Ce dernier a donc tout intérêt à proposer des profils intéressants et cohérents avec le besoin exprimé par l’entreprise.

La cooptation au service de la marque employeur

En quoi la cooptation sert-elle la marque employeur d’une entreprise ?

Tout simplement parce qu’un salarié qui recommande son entreprise est un salarié satisfait, engagé et épanoui dans sa structure. S’il recommande à ses proches de postuler en son sein, il y a forcément de bonnes raisons. De cette manière, le collaborateur parrain véhicule une image positive de l’entreprise tout en participant à l’élargissement de son réseau.

Avant de mettre en place une telle démarche, l’établissement doit donc évidemment s’assurer que ses collaborateurs sont épanouis et sauront mettre son image en avant. La mesure du climat social en amont est un des facteurs clés de succès de la cooptation.

S’il est épanoui, le salarié reste encore le meilleur ambassadeur de l’entreprise, il saura parler avec objectivité du management pratiqué, de la culture, de l’ambiance et des conditions de travail. C’est une personne de confiance, objective et à qui l’on accorde une vraie légitimité quant à l’image renvoyée de l’entreprise. Il est donc tout à fait en capacité d’attirer les meilleures compétences.

La cooptation offre la possibilité d’établir directement un lien de confiance entre les parties qui se sentent en sécurité dans le confort que présente cette approche. La confiance facilite l’adhésion, l’implication et la fidélisation du collaborateur arrivant. Ce contexte rassurant est donc également au service de la marque employeur.

Pour valoriser cette démarche, il faut savoir la mettre en avant dans la structure.

Les salariés doivent avoir connaissance de l’existence et du fonctionnement du dispositif. Il est donc essentiel de communiquer sur les avantages liés à cette démarche, et les bénéfices que cela peut engendrer pour toutes les parties concernées.

Les salariés doivent ainsi prendre conscience que cette démarche collaborative peut être aussi valorisante pour eux. L’entreprise doit savoir montrer sa reconnaissance en valorisant le collaborateur parrain. Si le candidat soutenu par le salarié est recruté au bout du compte, l’entreprise va le récompenser par exemple en lui attribuant une prime. Cette reconnaissance contribue à alimenter un cercle vertueux, toujours au service de la marque employeur.

Pour que cette technique fonctionne au départ, la culture de l’entreprise et ses valeurs doivent être particulièrement fortes. Les collaborateurs doivent être naturellement impliqués et adhérer aux méthodes pour vendre au mieux et de la manière la plus réaliste possible son image à l’extérieur.

Camille MOUCHOT