La RH pour les débutants : Focus sur la GPEC

1739
0
Rappel sur la GPEC

La principale richesse d’une entreprise se trouve dans ses ressources humaines. Toute entreprise qui souhaite se développer doit miser sur l’adéquation entre les compétences de ses salariés et les compétences requises à court, moyen et long terme. Obligatoire dans les entreprises de plus de 300 salariés, en vertu de la loi de la cohésion sociale de 2005 (Loi Borloo), la GPEC s’inscrit comme une approche managériale à part entière destinée à assurer la réussite de l’entreprise sur le plan stratégique. Focus sur la GPEC.

Qu’est-ce-que la GPEC ?

L’acronyme GPEC signifie : Gestion Prévisionnelle des Emplois et Compétences. Il s’agit d’anticiper et de planifier la stratégie de l’entreprise et d’évaluer les compétences nécessaires à la réalisation du projet d’entreprise à terme.

Aujourd’hui, la GPEC s’inscrit comme un outil décisif en matière de compétitivité, dans la mesure où elle justifie du besoin de l’entreprise d’adapter en permanence son capital humain. Touchant directement aux individus, le pilotage de la gestion prévisionnelle des emplois et compétences s’annonce comme une tâche délicate. Les outils que les RH ont à leur disposition sont variés et intègrent les entretiens annuels, les bilans de compétences, le tutorat, la validation des acquis de l’expérience (VAE), etc. En outre, il s’agit d’abord de mettre en place un référentiel permettant d’évaluer les compétences et différents profils de l’entreprise à un instant T. Pour que le pilotage de la GPEC soit aisé, il est important que les outils mis en place soient simples, souples et suffisamment personnalisables pour les adapter à la stratégie d’entreprise au fil du temps.

A quoi sert la GPEC ?

Outre les innovations technologiques, l’efficacité économique de l’entreprise repose sur un élément fondamental : il s’agit d’avoir la bonne personne au bon moment avec les bons outils. En raison de l’évolution rapide des outils à la disposition des entreprises, il est impératif que les compétences et l’expertise des collaborateurs qui les utilisent évoluent au même rythme.

La GPEC : une nouvelle approche du management pour toutes les entreprises

Autrefois, la GPEC était l’apanage des grands groupes disposant d’équipes RH étoffées. Elle s’étend aujourd’hui de plus en plus aux PME et s’impose comme un outil essentiel, apportant une nouvelle approche du management en raison du fait qu’elle permet de renforcer et d’encadrer les initiatives RH prises par l’entreprise.

Aujourd’hui, les entreprises comprennent que la dimension humaine doit être intégrée dans les débats relatifs aux mutations technologiques ou concurrentielles sur le moyen comme sur le long terme. Une vision novatrice pour certains qui voient encore, dans la gestion des RH, la résolution de conflits et problèmes immédiats et l’ajustement a posteriori des ressources humaines aux objectifs de l’entreprise.

Les RH s’intéressent aujourd’hui aux compétences dont dispose l’entreprise tout en anticipant ce que seront les métiers à moyen et long terme, de manière à faire correspondre les formations dispensées aux équipes avec ces anticipations. Il s’agit donc d’imaginer les compétences requises demain qui permettront aux salariés d’exercer au mieux leur métier au cours des années à venir. La GPEC s’inscrit donc comme un élément clé dans la vision prospective de l’entreprise dans son ensemble, invitant les DRH à prendre une part active aux délibérations relatives à l’avenir d’une entreprise.

La GPEC est indéniablement un outil permettant à l’entreprise d’accroître sa performance, présentant des avantages dans de nombreux domaines comme le recrutement, la valorisation des compétences des salariés, l’optimisation des dispositifs de formation… Un outil qui propulse les RH au centre des décisions stratégiques de l’entreprise et qui met en lumière l’importance du capital humain, matière vitale.

Marilyn GUILLAUME