Formation en management : la nécessaire personnalisation

401
0

Le développement des compétences est un investissement dont les entreprises peuvent attendre des résultats. La formation en management permet d’accompagner la transformation de l’entreprise. 

Cette ambition vis-à-vis de la formation managériale exige que les cabinets de formation proposent désormais un processus complet de développement, et se positionnent en tant que partenaires des DRH et directions générales.

Une solution personnalisée tient compte de la culture de l’organisation, des formations déjà suivies, des modes d’apprentissage spontanés, des pratiques qui ont obtenu le plus de succès et propose ainsi d’adapter les modalités et les contenus. De cette précision dépendra l’efficacité de la formation.

Avant la formation : l’importance du conseil 

Sur quoi va porter ce conseil ?  Sur le contenu des formations bien sûr, et sur les modalités, essentiellement. Interentreprises, intra-entreprises, coaching, team-building, ateliers ciblés, codéveloppement… elles ont toutes leurs atouts, mais ne sont pas toutes adaptées à une problématique précise. Par exemple, si un manager expérimenté souhaite améliorer certaines de ses pratiques, le coaching individuel sera sans doute recommandé. Si un manager reprend une équipe qu’il n’a pas lui-même composée, un teambuilding pourrait permettre de gagner beaucoup de temps. Et pour des problématique plus complexes, comme professionnaliser le management d’expert ou adopter un management transversal, il pourra être plus efficace de mixer les modalités. Il est essentiel dans cette démarche de sélectionner un organisme de formation en management, qui propose une large gamme de modalités et qui est capable de s’adapter aux spécificités et de co-construire la solution la plus pertinente.

Pendant la formation : le temps de l’expérimentation 

La personnalisation de la formation en management se joue également en présentiel, majoritairement consacré au travail sur les situations vécues par les participants. 
Le consultant en posture de coach doit connaitre les codes, le langage, les problématiques du secteur d’activité dans lequel évolue l’entreprise cliente.

Durant la formation elle-même, les conditions sont mises en oeuvre pour que les managers osent remettre en question leurs pratiques, aient l’envie d’en tester d’autres.  La capacité du consultant à consacrer du temps à chaque individu et à entretenir une dynamique d’équipe sera déterminante durant cette phase d’expérimentation.

Après la formation : progresser par l’entraînement

On conçoit très bien qu’un/e musicien/ne, un/e sportif/ive, un/e danseur/euse doive s’entraîner tous les jours, pour améliorer son art. Or, l’art de manager nécessite aussi un entraînement régulier. Rares sont les entreprises qui proposent des moyens pour que les managers qui ont suivi une formation puissent optimiser leurs acquis, et pourtant, ceux-ci se perdent vite s’ils ne sont pas mis en oeuvre au quotidien. 
Les outils digitaux ont leur utilité, certains sont très ludiques et peuvent être utilisés « à la carte » par le manager, quand il le veut. Mais une fois encore, ces modules distanciels seront efficaces s’ils sont personnalisés, et si le cabinet de formation les sélectionne avec pertinence, en fonction du profil du manager.

Les formations en management seront d’autant plus efficaces qu’elles seront ancrées dans la réalité du terrain : si le consultant est un ancien manager, si le cabinet de formation a la capacité de déployer des parcours sur-mesure, et de proposer de nombreuses modalités, si celui-ci n’a aucun a priori sur la solution, et la co-construit avec son client, avec un objectif précis, alors la formation a toutes les chances d’aboutir à des résultats concrets.

Pour plus d’informations, retrouvez-nous sur : www.devop.pro