Former en e-learning: êtes-vous plutôt pour ou contre?

43
0
Former en e-learning
Former en e-learning

Former en e-learning est une solution en forte croissance à l’ère de la digitalisation des entreprises et de l’automatisation des procédures. Beaucoup d’entreprises sont pourtant aujourd’hui encore réfractaires à cet outil moderne. Quels bénéfices les entreprises peuvent-elles tirer du e-learning et quels sont les points de vigilance à détecter ? On vous donne les avantages et limites à connaître avant de vous mettre en action.

 

Former en e-learning qu’est-ce que c’est ?

Pour rappel, le e-learning est une technique de formation qui consiste pour l’apprenant à suivre et valider une action de formation directement depuis son poste de travail, derrière son écran d’ordinateur.

La formation en e-learning se décline sur une multitude de supports tels que l’intranet de l’entreprise, internet ou encore l’animation via visioconférences … Tout l’enjeu de cet outil réside dans la capacité de l’entreprise à faire monter les collaborateurs en compétences par le biais de logiciels spécialisés.

Les avantages de former en e-learning

Rapide et efficace, la formation en e-learning ne nécessite pas d’organisation particulière ni de budget spécifique (réserver un lieu, organiser un transport ou commander des repas). La formation en e-learning se fait en complète autonomie et donne l’opportunité aux collaborateurs inscrits de planifier leur participation selon leurs priorités et impératifs professionnels propres.

La logistique de ce type de formations est très simple ce qui en fait un outil très appréciable dans les environnements professionnels particulièrement mouvants.

Automatisé, le e-learning est aussi un moyen de faciliter l’accès à la formation en général tout en rendant le collaborateur acteur de son apprentissage. Ainsi, chaque salarié a la liberté de progresser à son rythme.

C’est un dispositif qui présente l’avantage de ne pas imposer de limite en ce qui concerne le nombre de participants. Plus besoin pour les managers de prioriser l’ordre de passage des apprenants qui doivent monter en compétences.

Enfin, le contenu d’un e-learning est modifiable et peut être mis à jour régulièrement si nécessaire, ce qui contribue à le rendre efficace et performant.

Les inconvénients de former en e-learning

Le e-learning représente un investissement souvent lourd au démarrage pour l’obtention de logiciels spécialisés au sein de la structure.

Par ailleurs, la mise en place d’un tel dispositif peut donner naissance à des réfractaires au changement pour lesquels les formations traditionnelles sont forcément plus efficaces.

Le manque d’interactivité humaine réelle, l’isolement provoqué par ce type de formations et le fait que le contenu soit figé, peuvent générer une baisse de l’implication et de la motivation des collaborateurs. L’entreprise n’a aucun moyen de contrôle là dessus.

Quand il n’y a pas de date précise de formation, beaucoup de collaborateurs ne prennent pas le temps de se former, dans la mesure où ils ne font pas de leur apprentissage une priorité du quotidien.

Quel dispositif les entreprises doivent-elles finalement privilégier?

Le e-learning est un excellent outil de formation s’il est bien amené en amont et piloté par la suite. Il s’agit d’exposer le e-learning dans le cadre d’une conduite de changement en prenant soin de mettre en évidence les bénéfices directs pour les salariés.

Il peut s’avérer utile de créer des sessions en e-learning avec des dates programmées et obligatoires pour assurer la participation des apprenants.

Afin de pallier aux problématiques liées à l’isolement provoqué par ce dispositif, les managers peuvent faire des feedbacks personnalisés aux collaborateurs afin de leur offrir un réel échange dans le cadre de cette montée en compétences.

Du reste, le e-learning est un excellent moyen de former les salariés s’il est accompagné de formations plus traditionnelles dans certaines situations.

C’est à l’entreprise de choisir stratégiquement la technique de formation la plus adaptée pour un apprentissage efficace en fonction du contexte. Comme dans beaucoup d’autres domaines RH, il s’agit finalement de rester flexible en toutes circonstances.

Camille MOUCHOT