Génération Y – Génération Z et le monde du travail : un écart si important ?

1532
0
Génération Y et Génération Z et monde du travail

Nous le savons tous : du point de vue du monde du travail, la génération actuelle est complétement différente de celle d’il y a 20 ans, et pour cause, l’envahissement du numérique et des nouvelles technologies. De quelle manière les entreprises doivent-elles s’adapter à cette dernière ? Génération Y et Génération Z ? Explications !

Une génération Z et une génération Y de plus en plus exigeantes !

Les jeunes actifs d’aujourd’hui développent rapidement des compétences que n’avaient pas autrefois les plus anciens à leur début, comme par exemple, l’analyse ou encore la capacité à innover. Et bien évidemment, les entreprises ont besoin de ces compétences.

Par ailleurs, les métiers évoluent très rapidement et les technologies de l’information et de la communication évoluent aussi, donc les nouvelles générations doivent s’adapter et sont plus exigeants que l’ancienne génération. Ces dernières sont nées avec les nouvelles technologies et ne peuvent pas faire sans. On dit souvent que les générations Y et Z sont hyper connectées et que leur meilleur ami est le smartphone

Néanmoins, il convient de préciser que le travail reste essentiel à leurs yeux mais ces derniers souhaitent accorder plus de place à leur vie personnelle mais également à l’évolution de leur carrière. En effet, selon eux, le travail participe à l’accomplissement personnel sans pour autant devenir l’unique vecteur d’épanouissement.

Aujourd’hui, les mobilités professionnelles sont élevées pour les jeunes de moins de 30 ans !

Par ailleurs, ces nouvelles générations ont acquis une culture différente de l’ancienne. Ils prennent des risques, quitte à changer plusieurs fois de job en l’espace de quelques années. Alors qu’autrefois, l’idée était de faire toute sa vie professionnelle dans la même entreprise.

Nous constatons également que la nouvelle génération est capable de travailler n’importe où, et surtout n’importe !

Face à tous ces constats, il est impératif pour l’employeur de tenir compte de l’ensemble de leurs envies.

Les défis de l’entreprise pour s’adapter et pallier à cet écart !

Nous entendons souvent que les générations Y et les générations Z doivent s’adapter au monde du travail actuel. Est-ce réellement la meilleure des solutions? Que doit faire l’employeur, les intégrer ou les différencier ?

Ces dernières doivent bien évidemment s’adapter puisqu’elles ont besoin de ces générations c’est-à-dire des collaborateurs stimulants, avec leurs ambitions et leurs propres envies.

En ce qui concerne les managers, pour pouvoir les apprivoiser, ces derniers doivent posséder un excellent niveau d’écoute active.

Par ailleurs, les jeunes actifs d’aujourd’hui sont animés par 3 éléments dans le monde du travail :

-la rémunération ;

-la qualité de vie au travail ;

-un management souple

Et l’employeur doit donc s’attarder sur ces 3 éléments s’il veut les conserver au sein de l’entreprise.

De plus, l’employeur doit également adopter un nouveau mode de management et donc revoir sa méthode existante. Beau challenge ! En effet, il doit accorder plus d’autonomie et voir sa relation comme celle d’un « ami ». Et le bien-être du collaborateur doit être placé au premier rang

Mais aussi, la priorité doit être donnée au travail en équipe et à la confiance, privilégiant ainsi la cohésion d’entreprise.

Notez-le : l’entreprise doit également revoir son modèle d’évaluation de la performance !

Mais aussi, comme les nouvelles générations Y et Z sont toujours connectées, les entreprises étudient de nouvelles pistes de manière de travailler comme par exemple, le développement des réseaux sociaux en interne. Est-ce réellement une bonne idée ?!

D’une manière générale, les entreprises doivent allier performance et bonheur au travail, et cela, ce n’est pas chose facile !

Dans le monde du travail, faut-il regarder le phénomène générationnel actuel sous un autre angle ? Génération X et Génération Y ? La réponse est oui ! Toujours est-il que nous pensons que la nouvelle génération aura complétement modifié le rapport au travail dans quelques années. Et vous, qu’en pensez-vous ?