Introduction au recrutement agile

1690
0

L’enjeu du recrutement est de taille pour préserver la compétitivité et le bon développement de toute entreprise. Inspirées des évolutions rapides de notre environnement ces dernières années, les méthodes agiles mettent en évidence l’importance des comportements humains en entreprise et replacent l’Homme au centre du processus de recrutement pour en favoriser l‘efficacité.

Les méthodes de recrutement traditionnelles sont aujourd’hui très controversées et souvent jugées obsolètes dans la mesure où elles ne répondent pas au besoin de proactivité et d’adaptabilité constante. Ces pratiques proposent généralement des outils figés et non évolutifs qui n’optimisent pas une démarche pourtant cruciale pour la pérennité de l’entreprise.

Choisir le recrutement agile, c’est favoriser une démarche flexible et souple dans la définition du besoin plutôt qu’automatisée et procédurière. Les méthodes de recrutement classiques peuvent être limitantes et ne favorisent pas la rencontre de profils parfois atypiques mais bien plus adaptés et adaptables au poste à pourvoir.

Dans le cadre d’un recrutement agile, on part du principe qu’un besoin évolue dans le temps en fonction des fluctuations de l’environnement auquel il est associé. On va chercher à se baser sur la capacité à agir d’un candidat face à une situation donnée au delà de son savoir-faire et de son savoir-être.

Il s’agit également d’opérer un sourcing de manière proactive. Terminées les centaines de CV à traiter dans l’urgence, qu’on regarde sans attention et sans grande conviction. Les méthodes agiles mettent en évidence la nécessité de créer des viviers des compétences afin d’accroître l’adaptabilité et la proactivité d’un recrutement. C’est une pratique efficace et par ailleurs nettement moins chronophage.

En ce qui concerne l’entretien de recrutement, c’est un choix qui laisse sa place à la subjectivité. Une analyse complexe des facultés d’un candidat à réagir face à des contextes variés sera menée.

Le recrutement agile met par ailleurs en avant les avantages d’une démarche collaborative. Elle permet d’avoir une définition du besoin plus réelle en impliquant les collaborateurs terrain au recrutement.

Le principe de cooptation est également valorisé puisqu’il motive les salariés en les intégrant à cette démarche tout en plaçant l’humain au cœur du processus.

Pour ce qui est du choix du candidat, les entreprises agiles s’orienteront vers des profils agiles qui présentent l’avantage d’être des collaborateurs adaptables et souples. Ces individus construisent par ailleurs mieux dans le travail en équipe. Ce sont également des personnes à la fois autonomes mais aussi capables d’évoluer dans un cadre en sachant demander à être accompagnées lorsqu’elles jugent cela nécessaire.

Cette pratique innovante est de plus en plus considérée et intégrée dans les structures modernes.

Les salariés des entreprises agiles gagnent en confiance et en reconnaissance, ils sont écoutés, on leur donne juste ce qu’il faut de cadre et ce qu’il faut d’autonomie en fonction du contexte spécifique de l’entreprise, ce qui a pour conséquence d’accroître leur satisfaction et leur implication au quotidien. Ces méthodes sont créatrices de valeur.

Les recruteurs ont désormais souvent recours à des formations agiles afin de mettre en place au sein de leurs entreprises des démarches innovantes.

Camille MOUCHOT