La maternité est-elle un frein à l’évolution professionnelle ?

495
0
La maternité est-elle un frein à l’évolution professionnelle ?
La maternité est-elle un frein à l’évolution professionnelle ?

Avoir un enfant peut avoir des conséquences lourdes pour la carrière d’une femme : mythe ou réalité ? Explications !

D’après une étude récente, environ 64% des femmes déclarent que leur maternité est un frein à leur carrière. Souvent, les employeurs pensent qu’elles ne seront pas beaucoup disponibles notamment le soir, ou alors que leur priorité est maintenant ailleurs. 52% de ces mêmes femmes affirment ne pas bénéficier de la même évolution qu’un homme, à compétences égales !

Notez-le : les femmes cadres précisent très souvent qu’elles sont écartées des grands projets voire des grandes décisions !

Par ailleurs, la majorité des femmes que nous avons interrogées sont unanimes sur le sujet : qu’elles soient compétentes, ambitieuses, ces dernières restent toujours bloquées pour une raison essentielle ! D’ailleurs, très souvent pour des raisons professionnelles, elles peuvent renoncer soit à un « projet » bébé, soit à un congé parental après naissance. Elles souhaitent pourtant voir l’équilibre entre les hommes et les femmes mais ce ne sera visiblement pas demain la veille.

Notez-le : certaines femmes crient haut et fort avoir été pénalisées par leur grossesse !

De plus, il convient de préciser que ce soit en termes d’évolution ou d’embauche, l’âge de la trentaine chez une femme semble poser de nombreux problèmes. En effet, peu importe leur vie personnelle, ces dernière sont suspectées d’avoir un enfant dans les années à venir ! En même temps, ce n’est pas faux !

Notez-le : en 2016, elles étaient 67% à ne pas avoir conscience des inégalités entre les hommes et les femmes !

D’après certaines femmes interrogées, il semble qu’après la naissance, il est impératif de refaire ses preuves. Mais aussi, le travail fourni est moins gratifiant et il est constaté une baisse de responsabilités ! En 2018, ces choses existent encore ! Sans compter le nombre de femmes qui n’osent pas demander une augmentation…

Néanmoins, les femmes sont encore nombreuses aujourd’hui à penser que l’égalité des sexes est acquise dans le monde professionnel. Alors que ce n’est pas forcément le cas partout ! D’ailleurs, même si certaines personnes ne le pensent pas, les femmes après la naissance d’un enfant travaillent autant qu’avant, voire même plus. Pour les années à venir, les femmes souhaitent dire stop aux priorités !

Pour toutes les femmes, il est donc impératif de jongler entre vie privée et vie professionnelle. Peut-être qu’il serait intéressant pour ces dernières de demander à faire du télétravail ponctuellement, car la question du présentiel n’est pas si importante que cela pour certains postes. D’ailleurs, si les dossiers sont bien gérés avant le départ en congé maternité, il ne devrait pas y avoir de problème pour la passation !

Notez-le : en Angleterre, elles sont nombreuses à vouloir cacher leur grossesse !

Il semble qu’en 2018, la grossesse est encore perçue comme une « mauvaise nouvelle » dans le monde professionnel. Il est donc impératif de changer les mentalités existantes car cela persiste depuis bien trop longtemps. Néanmoins, que faire ? Avez-vous des idées sur le sujet ?

Yasmine BELHO