Le départ contraint d’un dirigeant d’entreprise coûte en moyenne 1,8 milliard de dollars de plus que dans le cas d’une succession programmée

Revenir
Entrer vos mots clés