Le prélèvement à la source : les salariés français sont prêts !

488
0
Le prélèvement à la source : les salariés français sont prêts !
Le prélèvement à la source : les salariés français sont prêts !

C’est officiel : il semble que le système du prélèvement à la source est prêt pour janvier 2019. Du côté des salariés français, comment ont-ils été préparés ? Sont-ils hostiles à la mise en place de ce nouveau dispositif, et surtout ont-ils obtenu l’ensemble des réponses à leurs questions ? Explications !

Des retours positifs sur la réforme du prélèvement à la source : que demander de plus ? En effet, les salariés français semblent avoir pris le sujet au sérieux et surtout, ils sont prêts à ce que la réforme soit mise en place.

Il faut rappeler que le nouveau dispositif a été qualifié, d’après eux, de « pratique, essentiel et simple ». Le pari est donc gagné d’après le gouvernement ! Il est essentiel tout de même de préciser que les plus enthousiastes sont les cadres et les professions libérales notamment.

La simplicité des démarches administratives est un avantage non négligeable qu’apportera cette réforme pour les salariés français mais également, le fait que seront renseignées en temps réel les éventuelles hausses de salaire les réjouis.

Néanmoins, attention, il convient tout de même d’attendre quelques mois, après son entrée en vigueur, pour s’apercevoir réellement du grand changement.

Notez-le : un sondage récent a démontré que 69% des salariés français étaient favorables à la cette réforme !

Par ailleurs, ajoutons aussi le fait que les salariés français estiment avoir bien été informés non seulement de l’intérêt du dispositif, mais également des conséquences de ce dernier. De toutes les manières, ils avaient une attente forte sur le sujet. En même temps, on touche à leur gagne-pain, leurs réactions est donc tout-à-fait normal !

D’ailleurs, il est primordial de rappeler que plus de la moitié des salariés français pensaient que leur rémunération allaient diminuer alors que ce n’est pas du tout le cas ! L’imposition sera faite en temps réel !

Néanmoins, il y a peut-être uniquement un sujet sur lequel ces derniers ne sont pas attardés, il s’agit du taux de prélèvement à la source qu’ils devaient choisir. En effet, les salariés français avaient jusqu’au 15 septembre dernier pour choisir le taux qui leur sera applicable. D’ailleurs, certains ont choisi le taux individualisé !

Une seule crainte apparait encore aujourd’hui, celles des erreurs qui pourraient provenir soit de la part des entreprises, soit de la part des administrations fiscales. Rappelons que des tests ont été effectués auprès de certaines entreprises et des erreurs ont été relevées. Mais en principe, aucune crainte. Néanmoins, nous appliquons le principe que « l’erreur est humaine » !

Aujourd’hui, que convient-il de faire ? Pas grand-chose, si ce n’est d’attendre le début d’année 2019.

Cette réforme avait déjà été reportée sous le quinquennat de François Hollande. Aujourd’hui, le report n’est plus à l’ordre du jour. Et de votre côté, êtes-vous prêts ?

Yasmine BELHO