L’impact des nouvelles technologies sur les conditions de travail !

Les nouvelles technologies sont de plus en plus utilisées par les salariés et ont un impact considérable sur leur quotidien. En effet, entre l’utilisation de la boite mail ou encore d’internet, aucun salarié ne peut passer une journée sans les utiliser. Néanmoins, présentent-elles des risques ? De quelle manière il est important se protéger ? Explications !

299
0

Nous vous l’avons répété à plusieurs reprises : les nouvelles technologies se trouvent partout, aussi bien dans nos vies professionnelles, que personnelles. Ces dernières ont une influence non négligeable sur l’organisation du travail en lui-même. Si elles présentent de nombreux avantages, elles peuvent entrainer très souvent des conséquences désastreuses. Il appartient donc aux entreprises de mettre en place des mesures préventives permettant d’éviter des dérives.

En effet, de temps en temps, certains collaborateurs perdent la notion de limite, et se sentent fortement dépendants des machines. Ils pensent souvent ne plus pouvoir rien faire sans les nouvelles technologies et les conséquences peuvent en être terribles !

Aussi, l’utilisation constante du numérique peut également poser la question des périodes de repos obligatoire lorsque l’on sait notamment qu’il est possible de se connecter partout, et à tout moment.

A cet effet, rappelons l’obligation de préserver la santé et la sécurité des collaborateurs par l’employeur. C’est notamment d’ailleurs la raison pour laquelle la Loi du 8 aout 2016 a mis en place « le droit à la déconnexion » permettant de préserver la vie privée des salariés. Encore faut-il qu’il soit respecté par tous les employeurs…

Il est également possible de se pencher sur l’exposition permanente de ces derniers aux ondes électromagnétiques des appareils numériques qui peuvent avoir un impact dangereux sur l’humain. Dans ce cas bien précis, il ne faut pas oublier l’obligation de résultat à laquelle l’employeur est tenu.

Par ailleurs, les nouvelles technologies peuvent également pour certains collaborateurs, être sources de stress !

De même, ces dernières peuvent avoir dans certains cas, des effets néfastes sur les relations humaines. Et cela peut être très désagréable pour les collaborateurs en quête de relations sociales.

En conséquence, il y a des donc des préconisations à prendre dans l’immédiat mais également dans les années à venir, et précisons que l’employeur joue un rôle considérable dans cette prévention ! En effet, par exemple, il revient au service des ressources humaines de mettre en place des dispositions permettant de réguler l’utilisation du numérique, dans l’unique but de s’assurer d’une utilisation non abusive de ce dernier.

Mais également, il leur appartient de communiquer régulièrement et de manière transparente sur l’utilisation des nouvelles technologies en précisant qu’il s’agit d’un outil pour les aider, et qu’à un moment donné, il est impératif de décrocher !

Toujours est-il qu’aujourd’hui, de nouvelles technologies encore plus poussées font leur apparition. Pourquoi ne pas mettre en place des formations ou tout simplement faire suivre aux collaborateurs des formations dans le but de connaitre sur le bout des doigts les avantages mais également les éventuels risques ? La question doit être étudiée !

En définitive, nous pensons fortement que la prévention passe essentiellement par la communication car les nouvelles technologies ont pour particularité d’affecter la santé physique et mentale des salariés. Et si l’employeur ne fait rien, il en va de sa responsabilité. Affaire à suivre…

Yasmine BELHO.