L’importance de l’intelligence émotionnelle dans les RH

4568
0
intelligence émotionnelle

L’intelligence émotionnelle est l’aptitude d’une personne à reconnaître et à comprendre les émotions ainsi que leur impact sur les comportements et les attitudes des autres. Les personnes dotées d’un haut degré d’intelligence émotionnelle sont en phase avec leurs propres émotions au même titre que les émotions de ceux et celles qui les entourent et avec qui ils sont en contact. Quel est le rapport entre intelligence émotionnelle et le monde de l’entreprise ? Quel avenir l’intelligence émotionnelle a-t-elle dans le monde des affaires du XXIe siècle ?

Intelligence émotionnelle et entreprise

L’intelligence émotionnelle implique un certain degré de sensibilité permettant de percevoir les émotions des autres et d’utiliser ces connaissances afin d’encourager intuitivement la performance. Les entreprises modernes sont caractérisées par des espaces de travail ouverts, le travail d’équipe, ainsi que le respect mutuel entre salariés et managers. Lorsque ces derniers sont dotés d’une forme d’intelligence émotionnelle, ils sont plus à même de comprendre et de motiver les gens qu’ils supervisent.

L’intelligence émotionnelle a un impact important sur le développement du manager comme sur ses qualités de leader. La pratique d’activités visant à stimuler l’intelligence émotionnelle des responsables met en lumière des effets positifs observables et mesurables, avec notamment une productivité plus élevée. En outre, l’intelligence émotionnelle aboutit à la construction de relations positives et à l’acquisition sans effort apparent, de l’engagement des salariés. À un niveau hiérarchique plus important, l’intelligence émotionnelle renforce la culture de l’organisation, accentue la résilience de chacun et maximise la flexibilité, permettant à l’entreprise de gagner en compétitivité. L’utilisation de l’empathie dans la communication entre le chef d’entreprise et les employés développe une culture de confiance qui encourage la synergie entre les membres de l’équipe. Cette synergie stimule la créativité des salariés, facteur essentiel permettant de découvrir de nouvelles solutions est de répondre de manière plus novatrice à des exigences complexes au sein d’un environnement de plus en plus compétitif.

Les individus issus de l’ancienne école, qui croient au management par l’intimidation, ont aujourd’hui des difficultés à adapter leur style de management aux besoins de leurs salariés. Dans une entreprise moderne, les managers autoritaires ont moins de chances de réussite à long terme que ceux qui utilisent un style de management démocratique. La recette de la réussite, dans l’entreprise de demain se trouve dans la compréhension du rôle de l’intelligence émotionnelle dans le monde des affaires.

Management et intelligence émotionnelle

Les managers dotés d’une intelligence émotionnelle abordent leur rôle dans une optique complètement différente des personnalités autoritaires. Ils comprennent l’importance de communiquer efficacement avec les membres de leur personnel et de traiter chaque salarié avec respect. Ceux et celles qui envisagent de devenir des managers efficaces du XXIe siècle se doivent donc de développer une compréhension approfondie du concept d’intelligence émotionnelle et de la manière dont ils peuvent l’appliquer à leur stratégie de management.

Leadership et intelligence émotionnelle

Les individus possédant d’excellentes qualités de leadership ont naturellement tendance à également posséder un haut degré d’intelligence émotionnelle. Il est important de comprendre que le leadership n’est pas une qualité inhérente à une position d’autorité. Le leadership est un trait que les salariés reconnaissent chez les dirigeants efficaces, possédant des normes élevées d’intégrité et des compétences de communication exceptionnelles.

Une personne en phase avec ses propres émotions sera bien plus à même de comprendre les émotions des autres et leur impact sur leurs attitudes et comportements. C’est pourquoi l’intelligence émotionnelle a une valeur particulière pour les managers. Il est essentiel que ces derniers soient vus comme des leaders dont les actes valent bien plus que des mots. Les managers qui prennent le temps d’apprendre à connaître et à écouter leurs salariés utilisent leurs facultés d’intelligence émotionnelle, qu’ils s’en rendent compte ou non. La plupart des salariés répondent bien plus favorablement aux individus qui leur montrent du respect. En prenant le temps de se concentrer sur les besoins des salariés et en nous rendant accessible, nous faisons automatiquement preuve d’intelligence émotionnelle.

Quel est l’avenir de l’intelligence émotionnelle dans le monde de l’entreprise ?

Il est probable que l’intelligence émotionnelle continue à faire partie intégrante du monde des affaires à l’avenir. Alors que les personnes issues du baby-boom approchent l’âge de la retraite, les entreprises vont être confrontées à des pénuries de main-d’œuvre de qualité et vont devoir faire preuve de respect à l’égard de leurs salariés pour les attirer et retenir les talents.

Le meilleur moyen de retenir les salariés compétents est d’intégrer l’intelligence émotionnelle dans la philosophie de management de l’entreprise, en ne perdant jamais de vue que les salariés sont avant tout des individus qui vivent, qui pensent, qui agissent et qui ont des émotions.

Marilyn GUILLAUME