Mondial de foot : peut-on regarder les matchs au travail ?

361
0
match foot au travail
Crédit photo FIFA (https://fr.fifa.com/worldcup/)

La coupe du monde 2018 a débuté il y a maintenant quelques jours et certains collaborateurs se demandent comment être au fait du match en lui-même, mais également des résultats. De quelles manières les entreprises peuvent-elles s’adapter ? Les collaborateurs ont-ils le droit de regarder les matchs au travail ? Explications !

Nous le savons tous : la durée du travail effectif est le temps pendant lequel le salarié est mis à la disposition de son employeur et se conforme à ses directives, sans pouvoir vaquer à des occupations personnelles. Les mois de juin et juillet risquent d’être compliqués pour les fans de football. En effet, plus de la moitié des matchs auront lieu en journée. Comment faire alors ? Quelles sont les règles existantes en la matière ?

Tout d’abord, il est normalement interdit de visionner un match de foot sur son lieu de travail et même de consulter son téléphone portable pour suivre le score.

Notez-le : sur les temps de pause, il est tout-à-fait possible de regarder les matchs !

Pour éviter une sanction disciplinaire, il est impératif de consulter le règlement intérieur, ainsi que la charte informatique pour voir ce qui est prévu. En cas de non-respect des consignes de l’employeur, la sanction peut aller de l’avertissement jusqu’au licenciement pour faute grave, si le collaborateur passe sa journée à regarder le mondial. Le degré de sévérité est calculé en fonction de la situation, et bien évidemment de l’historique du collaborateur en question.

Les entreprises qui autorisent les collaborateurs à regarder les matchs de foot ont tout intérêt à fixer des règles dès le départ pour éviter des abus ! L’employeur a le droit de bloquer les accès à certains sites !

Notez-le : dans ce cas bien précis, il est impératif de privilégier le dialogue !

Précisons que certaines entreprises mettent une télévision au sein de l’entreprise pour permettre aux collaborateurs de suivre la retransmission du mondial. Cela semble être une bonne idée ! Mais attention tout de même aux dérives !

Si aucune disposition particulière n’est prévue au sein de l’entreprise, le collaborateur a la possibilité de poser des journées de congés pour regarder les matchs. Encore faut-il que l’employeur l’autorise ?

Il est également tout-à-fait possible de demander à son employeur de partir plus tôt et de rattraper les heures un peu plus tard. Tout dépend dans ce cas-là du degré de tolérance de l’employeur.

Notez-le : 67% des collaborateurs français sont prêts à partir plus tôt du travail !

Attention : l’employeur n’a aucune obligation d’aménager les horaires de ses collaborateurs

Dans les entreprises n’ayant mis en place aucune disposition particulière, certains collaborateurs useront de quelques ruses pour suivre les matchs de foot comme par exemple, l’utilisation du téléphone portable !

Par ailleurs, et dans le but de créer une cohésion au sein de l’entreprise, il est tout-à-fait possible d’organiser un concours de pronostics et de mettre en jeu des lots. En effet, ce type d’événement est l’occasion de créer un esprit d’équipe dans une ambiance dynamique !

Quoi qu’il en soit, il est impératif d’être vigilant car la sanction est vite arrivée. Pour ne rien louper, il est recommandé de bien s’organiser à l’avance !

Yasmine BELHO