Le « nouveau » Code du travail est-il inapproprié ?

442
0
Code du travail

Il était temps : les ordonnances portant sur la réforme du Code du travail ont été publiées dernièrement au Journal officiel. Ces dernières viennent modifier le droit du travail français actuel. Quoi qu’il en soit, le nouveau code du travail n’est actuellement pas beaucoup apprécié notamment par les salariés ! Quelles sont leurs craintes ? Explications !

La réforme: un sujet à prendre avec des pincettes !

Nous l’avons déjà précisé: l’objectif principal de cette réforme est de privilégier la négociation collective au sein de l’entreprise et également de favoriser le dialogue social. Néanmoins, la question que se posent de nombreuses personnes est la suivante : permettra-t-elle de lutter contre le chômage ? Pas si sûr !

Si certaines personnes considèrent la réforme comme efficace et équilibrée, ce n’est pas le cas de tout le monde notamment pour de nombreux salariés. En effet, il convient tout de même de préciser que selon un sondage récent, la nouvelle réforme est considérée comme réduisant les conditions de travail de ces derniers !

Néanmoins, parmi toutes les mesures adoptées, une seule fait l’unanimité : celle qui prévoit la consultation directe des salariés dans les PME.

Notez-le : la réforme est également perçue comme un véritable casse-tête pour de nombreuses entreprises !

De son côté, le gouvernement considère que le « nouveau » Code du travail permet une plus grande flexibilité. Oui, mais pour combien de temps ?

Le nouveau Code du travail vivement critiqué par les salariés !

Même si la réforme du Code du travail a pour objectif d’améliorer la compétitivité des entreprises, de nombreux salariés la craignent. Et pour cause : ces derniers pensent que les employeurs vont certainement abuser des changements et que par conséquent, cela va réduire leurs droits. Est-ce bien la réalité ? A noter qu’un salarié sur trois considère que le Code du travail est approprié !

Si nous prenons l’exemple de la mesure concernant les licenciements, une grande majorité de salariés pensent que cela ne va pas inciter les entreprises à procéder à des embauches. Cela montre indéniablement qu’ils n’ont pas du tout confiance en leur employeur. Des licenciements abusifs ? Telle est la crainte des salariés !

Par ailleurs, d’une manière générale, ces derniers considèrent que le Code du travail est beaucoup plus protecteur que les futurs accords. Et ils n’ont pas tort ! Rappelons que la nouvelle réforme met en avant les accords de branche.

Notez-le : certains salariés y voient une injustice !

De plus, ce qui bouleverse les salariés, c’est notamment le plus gros changement concernant les instances représentatives du personnel. En effet, comment leurs droits vont être défendus si aucun des représentants ne possèdent de droit propre ?

Les grandes différences entre le secteur public et privé créent également un sentiment d’inégalité. En d’autres termes, la vie professionnelle des salariés est complétement bouleversée !

Notez-le : ils sont 35% à être en adéquation avec les nouvelles règles !

D’une manière générale, les salariés français ne sont pas favorables à la réforme du code du travail. Un sujet sensible sur lequel nous reviendrons un peu plus tard, après quelques mois de mise en application. Affaire à suivre…

Yasmine BELHO