Et si on encourageait les salariés à faire une sieste ?

1191
0

Si, pour beaucoup, le fait de piquer du nez est un signe de paresse, il semblerait que le repos de quelques instants – comprenez, la sieste – ne soit pas une si mauvaise idée que cela en entreprise. La sieste régénérante est à même de réduire le stress, d’optimiser l’état de veille ainsi que la productivité, bien plus encore que la caféine. Résultat : certaines entreprises, le secteur high-tech en tête de peloton, vont jusqu’à installer des espaces spécialement aménagés et revoient leurs politiques internes afin de permettre à leurs employés de se reposer.

Un antidote aux heures de travail qui s’allongent

A Londres, la société de technologie Potato a installé un « sleep pod » dans les bureaux, un cocon dans lequel chacun peut se glisser pour y faire une sieste. Un effort que l’employeur fait pour montrer à ceux et celles qui travaillent pour lui que le bureau peut devenir un espace confortable et équilibré pour ceux et celles qui travaillent de longues heures durant. En outre, la société œuvre  pour des clients aux quatre coins de la planète et les salariés doivent faire face aux différences de créneaux horaires.

Installée en Suède, la société spécialisée dans le développement d’applications mobiles, Forza Football, a créé une « pièce zen », totalement intégrée à l’environnement de travail, et dont l’objectif est de promouvoir la productivité et la créativité. Un endroit où les salariés peuvent faire la sieste, se reposer ou envoyer des messages. N’imposant aucune pause obligatoire à ses collaborateurs, Forza Football permet à tout un chacun de s’installer dans cet espace quand bon lui semble.

Un moment de repos capable de booster la productivité

La sieste s’inscrit comme un moment de repos qui ne peut pas être forcé, mais que l’on offre aux salariés lorsqu’ils en ressentent le besoin, afin d’être plus productifs. L’expérience des entreprises qui ont instauré un « droit de sieste » remarquent, chez leurs employés, une concentration accrue, une meilleure réactivité par rapport à la résolution de problèmes et une meilleure capacité à gérer les moments de stress. A ce titre, la sieste n’est pas le seul instrument de détente mis à la disposition des salariés : une table de billard, quelques pistolets Nerf ou une barre de musculation sont d’autres idées que l’on voit jaillir dans les jeunes start-ups.

Qu’en pensent les salariés ?

De leur côté, les salariés qui bénéficient d’un moment pour faire la sieste semblent apprécier, réalisant que la démarche de leur employeur ne vise pas à les faire rester dans l’entreprise en permanence mais bien à leur permettre de recharger leurs batteries. Les cocons (sleep pods) mentionnés plus haut offrent également l’intimité dont les hommes et les femmes qui souhaitent se reposer ont besoin.

La sieste s’inscrit comme une démarche novatrice intéressante par rapport au bien-être des salariés. Elle n’est, bien sûr, pas le seul moyen de leur permettre de regagner de l’énergie et d’être plus productifs, certains préférant par exemple un moment de détente plus énergétique. Néanmoins, elle offre une solution à un véritable problème, permettant à tous d’accepter sa fatigue et de la gérer plutôt que de la combattre.

Marilyn GUILLAUME