L’infographie et la gestion des personnalités complexes !

438
0
personnalités complexes
personnalités complexes

Nous le savons tous : chaque individu est différent et possède une personnalité qui lui est propre. Et dans le monde professionnel, nous sommes obligés de faire avec. Néanmoins, certains collaborateurs, à personnalités complexes, sont plus difficiles à gérer que d’autres. L’infographie nous aide à y voir plus clair et surtout nous explique la manière dont doit être géré tel comportement. Explications !

L’infographie : une tendance qui se confirme !

Les managers ont souvent la lourde tâche de devoir manager des collaborateurs très différents avec des personnalités différentes et il existe des techniques simples et efficaces qui permettent de les appréhender.

Certaines personnes peuvent développer des comportements inadaptés, excessifs voire dangereux. Néanmoins, de quelle manière agir pour remettre le collaborateur sur le droit chemin ? L’infographie reste un exemple à suivre ! Voici des images illustrant les personnalités difficiles :

Notez-le : dans chaque équipe, il existe généralement un râleur, un parano, une forte-tête ou encore un phobique et il faut faire avec tous les comportements.

Dans un premier temps, il faut retenir qu’il est tout-à-fait possible de « classer » les personnalités difficiles. En effet, nous le savons tous, le collaborateur agressif ne va pas agir de la même manière que celui qui est dépressif.

Attention : il est impératif pour le manager de prendre en compte à la fois la sphère professionnelle et la sphère privée !

De ce fait, à chaque comportement, un management adapté :

Le comportement agressif : il est conseillé de gérer l’agressivité sans conflit et surtout, ne pas réagir sur le coup de la colère. Il revient de rester zen et surtout d’écouter vraiment, c’est-à-dire sans interrompre le collaborateur concerné.

Le manager doit laisser la personne s’exprimer et surtout mettre de l’ordre dans ses idées.

Le comportement passif : comme le collaborateur se dévalorise sans cesse, ce dernier a souvent peur. Il convient de le sécuriser avec douceur et souplesse et surtout de le valoriser. En effet, il doit connaitre sa valeur ajoutée à l’entreprise.

Notez-le : un comportement passif traduit généralement une anxiété qu’un manager doit impérativement apprendre à déceler.

Le comportement chronique : le manager doit d’abord déceler si d’une manière générale, le collaborateur possède ce comportement tout le temps, ou si le comportement inadapté est chronique. Cela permet de savoir quelle personnalité il a en face de lui.

Notez-le : la personnalité difficile peut à la fois être une faiblesse mais également une force de l’entreprise !

Gestion des conflits en entreprise : préférer l’action à la réaction !

La vie au travail est très souvent source de conflits entre collaborateurs et parfois, certains d’entre eux sont favorables à la bonne gestion de l’entreprise en privilégiant le dialogue bien sûr ! Les personnalités sont multiples et il existe des pistes pour les appréhender et les gérer !

Notez-le : le management de collaborateurs est un exercice très difficile !

Pour gérer les personnalités difficiles, il est nécessaire dans un premier temps d’analyser ce que provoque le comportement complexe.

Ensuite, il est recommandé d’être à l’écoute de l’ensemble des collaborateurs.

Attention : si vous êtes face à un collaborateur qui râle sans cesse, il ne faut surtout pas contre-attaquer mais plutôt d’écouter et de reformuler. En effet, il est conseillé d’écouter leurs plaintes mais également leurs suggestions d’amélioration.

Par ailleurs, s’appuyer sur des éléments factuels est primordial et surtout avoir un discours positif !

Par ailleurs, s’énerver ou sanctionner ne réglera pas les problèmes ! Généralement, cela donne l’inverse de ce que l’on souhaite. Il est préférable de privilégier l’écoute, le dialogue constructif et l’observation. Il faut aussi prendre du recul sur la situation.

Notez-le : le but étant de prendre la meilleure des postures relationnelles dans le but d’obtenir une collaboration efficace !

Enfin, la dernière chose à faire est de patienter. En effet, nous savons tous que nous ne pouvons pas changer une personne du jour au lendemain. Il est conseillé de laisser un peu de temps aux collaborateurs concernés.

Attention : il faut attendre le bon moment pour agir !

Néanmoins, il convient tout de même de préciser que si le comportement devient toxique et déteint sur celui des collègues, il est recommandé de sévir rapidement. Quoi qu’il en soit, être manager est un exercice pas facile qu’il convient de mener avec dextérité.

Yasmine BELHO