Prélèvement à la source : recentrez-vous sur le cœur de votre métier.

717
0

La nouvelle réglementation du prélèvement à la source amène de nouvelles obligations pour l’employeur. A partir de janvier 2019, elle impliquera de calculer ce prélèvement, de le déclarer, puis de le reverser à l’administration fiscale dans les temps. Dans ce cadre, il est important pour les services paie/RH de mettre en place des moyens adaptés. Comment appréhender cette nouvelle réglementation ? Comment Cegedim SRH garantit une mise en place sereine et sécurisée pour ses clients ?

Comme pour toute réforme légale ou sociale impactant le calcul de paie, nos clients bénéficient des atouts de notre solution en mode Saas. Le paramétrage est déployé en une seule fois et ne nécessite aucune intervention manuelle ou adaptation spécifique. Cela fait partie des engagements de Cegedim SRH : garantir à nos clients une solution de paie qui intègre nativement les règles en vigueur. C’est d’ores et déjà le cas pour le prélèvement à la source. Tout le mécanisme est disponible en mode simulation dans notre application (intégration automatisée des taux, prise en compte des différents barèmes, états de contrôles…) et permet aux responsables et gestionnaires de paie de s’approprier ces nouveaux calculs en avance de phase.

Nous laissons donc nos clients se recentrer sur le cœur de leur métier en leur assurant des conditions de mise en place sereines et sécurisées du prélèvement à la source au 1er janvier 2019.

Depuis l’ouverture de la campagne de déclaration des revenus, les services paie/RH constatent une montée en charge des sollicitations de leurs salariés. Leurs questions portent sur la confidentialité des données, l’impact d’une prime sur le calcul du prélèvement, la mise à jour du taux suite à un changement de situation personnelle, l’arrivée dans une nouvelle entreprise… Même si l’administration fiscale reste le seul interlocuteur du contribuable, une nouvelle dimension s’installe dans la relation employeur/salarié puisque le bulletin de salaire porte ce nouveau prélèvement et la rémunération mensuelle du salarié est directement impactée.

Pendant les premiers mois de mise en place et d’appropriation de cette réforme, Cegedim-SRH met à disposition des outils d’information et de communication destinés à minimiser la charge supplémentaire évidemment attendue par les services paie/RH pour répondre à ces nombreux questionnements. Les campagnes d’information de l’administration fiscale ont débuté mais restent généralistes et ne répondent pas toujours aux interrogations qu’ont les salariés sur le principe des échanges et des relations entre leur employeur et leur centre des impôts. Il leur sera plus facile d’aller frapper à la porte du bureau du service paie avec leur bulletin de salaire en main que de chercher l’information sur le site internet impot.gouv ou appeler les services fiscaux.

Ce pack clé en main est un kit de communication pour accompagner et informer les salariés tout au long de l’année 2018, au printemps lors de la déclaration des revenus, en septembre lors de la réception de l’avis d’imposition. Enfin, à l’automne 2018, nous insérerons dans les bulletins de paie une ligne mentionnant le montant du prélèvement à titre informatif, pour se projeter. Un double affichage pédagogique comme il avait été fait lors du passage à l’euro.

Egalement dans le pack, notre assistante virtuelle Chloé apportera des réponses rapides, claires et précises. Elle s’enrichira tous les jours grâce à l’ensemble des questions des 450000 salariés gérés par la solution de Cegedim SRH. Ce chatbot, allégera nettement les sollicitations auprès de la DRH, offrira un moyen de communication innovant et grâce à cette approche mutualisée, Cegedim SRH propose des conditions très attractives et adaptées à toute typologie d’entreprise.