Le premier SIRH intelligent pour les PME

670
0

En matière de SIRH, les PME ont tout à gagner à digitaliser leur process : gains de temps, surcroit d’agilité et de productivité. Mais la digitalisation est aussi l’opportunité de développement du capital humain par amélioration des fondamentaux tels que l’absentéisme, le turn over, les accidents du travail…. Ce sont les résultats qu’obtient l’éditeur Céquoia avec sa solution intelligente.

En effet, les solutions développées pour les grands comptes ne sont pas adaptées aux PME. Leurs besoins sont très spécifiques. Les PME veulent des solutions simples, modulables, complètes et à un prix abordable… En outre, l’intelligence RH permettra de continuellement progresser sur les fondamentaux de l’entreprise.

Simplicité

Les moyens humains d’une PME ne sont pas ceux d’un grand groupe. Elle choisira une solution simple d’utilisation au déploiement rapide et aux paramétrages faciles. Cela vaut pour les administrateurs de la solution, mais également pour tous les autres utilisateurs.

Modulable et complète

Une PME digitalise ses process à son rythme. Elle commence souvent par les processus d’entretiens, puis monte en puissance en y intégrant de la gestion des compétences, la GPEC, la formation…

Certaines s’équiperont de gestion du temps et des congés, voire de gestion documentaire, dont la diffusion digitale des bulletins de salaire. Gérer autant de prestataires qu’il y a de fonctionnalités est tout bonnement inimaginable pour une PME, a fortiori lorsque ces logiciels n’ont pas été conçus pour interagir entre eux. Et ne parlons pas de l’expérience utilisateur. Les collaborateurs devraient ouvrir tantôt l’application de congés, tantôt celle de gestion des temps, tantôt celle des entretiens. Il y a là un fort risque de rejet.

Souple

Les PME ont aussi des process spécifiques très particuliers. Ils nécessitent des développements propres qu’un prestataire de culture grands comptes ne voudra ou ne pourra faire à un prix acceptable.

Qualitative

Mais l’apport ne doit pas se limiter à l’optimisation. Le qualitatif doit aussi être pris en compte. Par exemple, en matière de recrutement et de mobilité interne, les PME souhaitent de l’aide à la décision. Au regard de leur taille, une erreur de recrutement peut en effet être catastrophique !

Abordable

De même, une PME ne pourra pas consacrer le même budget qu’un grand compte à son SIRH. Elle voudra aussi parfaitement maîtriser son investissement. Les prestataires qui ont une politique d’avenants ne sont pas faits par les PME.

Pour toutes ces raisons, Céquoia a créé le premier SIRH intelligent spécifiquement dédié aux PME. Il est complet et modulable. Chaque module peut être utilisé indépendamment des autres. En quelques jours, vous pouvez le déployer dans votre organisation, puis en garder le pilotage. Et enfin, il est abordable. A titre d’exemple, la digitalisation des process d’entretiens pour une PME de 100 collaborateurs sera de 200 euro / mois et de 650 pour une structure de 500 collaborateurs, sans coûts supplémentaires….

Intelligent

Son intelligence lui permettra de continuellement vous faire progresser. En analysant les données collectées, cette solution va identifier les éléments propres aux performants pour votre organisation. Ainsi, elle permet de recruter – ou de promouvoir – des candidats durablement performants. Elle permet également d’optimiser les budgets formation. Dit autrement, elle développe le capital humain.

En en pratique, comment cela se passe pour l’entreprise ?

C’est très simple, Céquoia accompagne ses clients dans la dématérialisation de leur process. Ils peuvent le faire à leur rythme, par module autonome.

Concernant le recrutement, nos bases de données sont riches de plus de 300 000 salariés pour lesquels ont été mesurés les liens entre performance et personnalité. Ainsi, dès la première utilisation, le profil des candidats peut être matché avec celui du profil de performance durable du métier. Céquoia analyse également la vulnérabilité au stress, l’ambition, la coopération… que nous rapprochons des sollicitations du poste. Ensuite, en 1 clic, le dossier du candidat recruté devient dossier collaborateur.

Quels sont les gains réalisés ?

Les gains d’optimisation sont de l’ordre de 20 %. Une réduction du turn over subi de 15 à 20 % également. Mais aussi, selon les priorités de nos clients, certains ont vu leur taux d’accident du travail diminuer drastiquement ou, pour d’autres, leur absentéisme.

http://www.cequoiahr.com/