Recrutement : mais où sont les talents de l’IT ?

529
0
Frédéric WOLDANSKI

Engagées dans un processus de digitalisation de leur activité et de leur organisation, les entreprises recherchent activement les profils IT capables d’accompagner cette transition. Cependant, malgré une forte volonté de recruter, elles font face à une véritable pénurie.

“Aujourd’hui, l’enjeu vital d’une entreprise, peu importe sa taille et son rayonnement, est de réussir sa transition digitale. De nombreux exemples montrent l’importance de ce processus d’intégration des leviers digitaux, comme celui de Toys’R’us très dernièrement. Cette transformation de l’activité nécessite des compétences précises, souvent absentes dans les équipes. Les entreprises doivent donc recruter de nouveaux profils mais se retrouvent confrontées à une pénurie de ces métiers.

De nouveaux métiers pour accompagner la digitalisation

Aujourd’hui, 58% * des recrutements se font dans le secteur de l’IT. Sur le marché de l’emploi, on distingue trois catégories de compétences recherchées en priorité par les recruteurs ** : la maîtrise des technologies digitales (la plus recherché avec 35 % du marché), de l’innovation et enfin celle de la relation client.

Cette attente particulière des recruteurs a été confirmée par une étude présentée lors de la Paris Retail Week 2017, selon laquelle les profils IT sont les plus prisés par les recruteurs cette année. Plus de la moitié des offres d’emploi diffusées concernent ce type de profil.

Développeurs, data scientists, UX designers et autres profils qui permettentt à une entreprise de mener à bien sa digitalisation sont très demandés et ce, peu importe sa taille. Grands groupes ou PME, tous font face à ce même besoin.

Cette année, 95% des entreprises ont recruté au moins un développeur et dans 97% des cas, en CDI. Ce chiffre démontre bien que toutes les entreprises ont aujourd’hui besoin d’accompagner leur transition digitale et qu’il n’est plus ponctuel mais durable. Sur ces 12 prochains mois, ce sont plus de 2 000 postes à pourvoir dont la majorité sont proposés en CDI.

Une pénurie de profils pour répondre aux attentes des entreprises

Mais les entreprises sont freinées par la raréfaction de ces profils et font face à une véritable pénurie. Que ce soit en terme de développement, data analyse ou encore de cyber-sécurité, ces missions aussi stratégiques que variées peinent aujourd’hui à trouver un candidat capable d’y répondre. Et ce phénomène est généralisé à l’ensemble des métiers de l’IT. Les chiffres sont édifiants : en moyenne moins de 10% des postes sont pourvus. Les postes de data scientist en sont l’exemple même. Depuis le début de l’année, 10 000 offres de postes ont été publiées pour seulement 78 postes recrutés*** . Et les autres cœurs de métiers de l’IT ne sont pas en reste puisque ce schéma de raréfaction des compétences peut aussi leur être appliqué.

D’après Le baromètre People in Tech 2016 consacré au marché de l’emploi de la Tech, les cycles de recrutement demeurent en plus longs : un emploi sur deux met entre 3 et 6 mois à être pourvu. Des délais qui peuvent être encore plus longs dans le cas d’un recrutement de développeur ou d’un consultant.

La situation n’est pas près de s’arranger, le baromètre de People in Tech 2016 annonce également que près de 900 000 emplois seront vacants dans le secteur du numérique à l’horizon 2020.

De nouvelles méthodes de recrutement innovantes

Cette conjoncture, pousse les entreprises à adopter des méthodes de recrutement inédites pour le secteur. Elles se voient contraintes de développer une stratégie de communication à destination de profils tech déjà en poste. Les entreprises s’adressent désormais directement aux candidats passifs. 63% des recruteurs estiment même que cette pratique est essentielle à la réussite de leurs politiques RH.

Certaines entreprises agissent contre cette raréfaction des profilés IT aux côtés d’organismes de formation et de recrutement. Depuis plusieurs années, ces acteurs organisent régulièrement des évènements comme Le Jour J, des workshops, qui rassemblent cette communauté. Que ce soit pour faire du networking, tester ses compétences ou démocratiser l’accès à ce type de métiers, tous agissent dans un but commun, celui de pouvoir trouver les profils IT nécessaires à la pérennité des entreprises.”

Propos de Frédéric WOLDANSKI directeur général de CareerBuilder, groupe propriétaire du site d’emploi www.lesjeudis.com, expert dans le recrutement des profils IT,

* LSA – [PRW17] Plus de 9 entreprises sur 10 du commerce digital recrutent des CDI

** ITalent – Étude 2017 – recrutement informatique

*** Les Echos – recrutement informatique : les profils star de la rentrée