Les RH en passe de devenir des pros du marketing ?

1361
1

Si les collaborateurs qui composent une entreprise sont la matière vivante qui rend cette dernière viable à long terme, lui permettant de se solidifier et de monter en puissance, les véritables talents sont aujourd’hui à la fois rares et capricieux. Trouver et garder les meilleurs éléments est ainsi devenu une priorité absolue et, de ce fait, a profondément bouleversé la manière dont les RH abordent leur rôle.

Alors qu’autrefois, un changement d’emploi était une décision que l’on envisageait au terme d’un cycle long (de 5 à 10 ans), il est devenu monnaie courante, d’où la lutte constante entre RH, obligés de faire preuve de créativité et de tactiques pour séduire les meilleurs éléments et pour les retenir à bord, une fois recrutés. A l’instar des spécialistes du marketing, les RH doivent aujourd’hui « vendre leur produit », utilisant le même mécanisme d’entonnoir qui consiste à trouver, à séduire et à convertir des candidats en collaborateurs fidèles. Les RH seraient-ils en passe de devenir des pros du marketing ?

Les clients et prospects des RH

Pour séduire les candidats, il s’agit de mettre l’entreprise en avant, de la valoriser, de la vendre et de la faire adopter, à l’image d’un produit sur l’étagère. A ce titre, il est important de comprendre ce que veulent les futurs collaborateurs, d’étudier leurs besoins et leurs envies. Par exemple, les candidats issus de la Génération Y seront à l’écoute d’éléments comme le bonheur au travail et le confort, bien plus que d’arguments liés à un emploi stable.

Le RH doit donc, tel un responsable marketing, passer par une étude de marché pour lister l’ensemble des éléments pouvant intéresser un talent et le fidéliser au sein de l’entreprise à terme. Il doit également étudier la manière dont la fonction RH peut contribuer à atteindre les objectifs de l’entreprise en termes qualitatifs et quantitatifs.

Transformer les collaborateurs en ambassadeurs

Pour mettre son entreprise en avant, transformer les salariés en ambassadeurs est une technique marketing qui a du sens. A l’heure où les messages sont relayés via les réseaux sociaux tel un feu de forêt, les salariés peuvent eux-mêmes devenir vecteurs de messages puissants, capables d’accroître l’attractivité de l’entreprise, mais également de fidéliser leurs pairs. A ce titre, les DRH sont également contraints à maîtriser les tenants et les aboutissants de plateformes digitales qui deviennent de véritables outils de recrutement et de fidélisation.

Créer une marque employeur attractive

Une fois à bord, il s’agit de conserver les talents. L’argent n’étant pas la réponse à tous les besoins, les entreprises se montrent plus désirables en proposant d’autres avantages à leurs collaborateurs : des processus RH fluides, la possibilité de concilier travail et vie privée, leur offrant un ensemble de valeurs avec lesquelles ils peuvent d’identifier, en créant un climat de confiance, d’inclusion et de responsabilité.

S’adapter aux changements

Tout comme les marchés évoluent, les attentes des collaborateurs sont soumises à des changements. Tout comme les marques doivent faire preuve de créativité, d’inventivité et de remise en question pour rester compétitives, l’entreprise doit savoir changer pour s’adapter aux attentes et aux besoins des individus qui la composent. A ce titre, il est important pour le DRH de se tenir informé des tendances de bases comme les données salariales, par exemple, mais également de savoir ce que proposent les concurrents et de se montrer aussi attractif, sinon davantage, en termes de salaire, de prestations et d’environnement de travail.

Marilyn GUILLAUME