Le rôle de la RH dans la digitalisation de la vie du salarié

467
0

Le digital, aujourd’hui omniprésent, traverse tous les aspects de notre vie quotidienne : e-commerce, banque, administration… Et les entreprises l’ont bien compris, digitalisant chaque étape du parcours client.

Pourtant cette expérience utilisateur simple et fluide, l’entreprise ne la propose pas encore au collaborateur. A tel point que le décalage est parfois énorme entre l’attention qu’elle porte à la qualité de l’expérience client et à celle de l’expérience salarié. Or le défi des ressources humaines est d’accompagner les salariés dans leur digitalisation au travail.

Encore faut-il digitaliser de la bonne façon : la mise en place d’outils digitaux n’est pas une fin en soi, mais un moyen de concrétiser la vision stratégique des Directions RH, en plaçant le salarié au centre des préoccupations. L’adoption des outils étant un véritable facteur clé du succès de la transformation digitale, Digiposte prend le parti de se centrer sur les besoins et attentes du salarié.

Chaque mois, 85 % des Français consultent leur fiche de paie. Un geste banal mais fondamental de la relation entre l’employeur et le salarié. Digiposte, en numérisant et en archivant le bulletin de paie dans un coffre-fort personnel et sécurisé, accessible facilement depuis le web ou une application smartphone, transforme cet acte convenu en véritable usage digital.

Digitaliser la relation au salarié, quel que soit son niveau de maturité numérique, s’accompagne de trois responsabilités :

– La confiance numérique : impossible de rassurer ses collaborateurs s’ils n’ont pas la certitude que leurs données sont protégées et hébergées en France et que leur vie personnelle est respectée.

– L’inclusion : c’est-à-dire le fait de s’adresser à tout type de collaborateurs, du réfractaire au numérique jusqu’au geek hyper connecté…

– La bienveillance : chaque service proposé doit bénéficier aux collaborateurs, capables de les comprendre en toute transparence.

Ainsi, Digiposte s’emploie à rassurer les frileux du digital, en proposant un produit ergonomique et intuitif, un accompagnement pas à pas – service client téléphonique plutôt que chat – et en encourageant au besoin une adoption progressive. Le salarié pourra continuer à recevoir son bulletin en version papier le temps qu’il faut pour s’approprier la version électronique. Il pourra aussi choisir de revenir à la version papier s’il le souhaite.

Pour les plus digitalisés, Digiposte permet de sensibiliser, de faire de la pédagogie sur la question du respect des données personnelles et leur sécurisation. Une fois ces données dans le coffre Digiposte, l’utilisateur est libre d’en faire ce qu’il veut, mais nous l’informons sur les risques associés au partage public de telles informations.

Et pour ceux qui n’arrivent pas à déconnecter du web, capables d’envoyer un mail un samedi à 23h, Digiposte propose un service aussi respectueux et discret que possible : sollicitations de l’utilisateur limitées au maximum, efficacité prouvée sans besoin d’une supervision constante.

Chez Digiposte, nous travaillons à accompagner les RH afin d’enrichir le lien qui existe entre l’employeur et ses collaborateurs grâce au digital : la mise à disposition dans un environnement personnalisé du bulletin de paie, permet d’engager une conversation fluidifiée et des échanges réguliers. Alors, la digitalisation devient un véritable levier de performance RH, porteur de valeur ajoutée et d’engagement salarial.

Didier Louvet
Directeur de la Confiance Numérique à Digiposte