Les salariés n’ont plus confiance en leur entreprise !

430
1

En 2018, il existe un constat très inquiétant celui de l’absence de confiance que peuvent avoir les collaborateurs envers leur employeur. Ce constat existe aussi bien en Europe qu’à travers le monde. Néanmoins, quelles en sont les raisons ? Explications !

Les raisons de cette absence ou perte de confiance !

En 2018, seuls 40% des collaborateurs français estiment avoir confiance en leur entreprise. En effet, le taux de confiance est extrêmement bas. Cette défiance est forcément due à un certain nombre d’éléments.

Dans un premier temps, il faut savoir que certains d’entre eux sont extrêmement déçus de leurs perspectives d’évolution professionnelle. En effet, la possibilité de progresser est quasi inexistante dans de nombreuses entreprises et cela, c’est très démotivant.

Ensuite, des augmentations qui ne voient pas le jour ou très peu. C’est très frustrant pour les collaborateurs et donc cela ne les pousse pas à essayer de rétablir la confiance, ou tout simplement d’avoir confiance en leur employeur. C’est la crise de confiance !

Mais aussi, à l’heure actuelle, de nombreux collaborateurs se plaignent de ne jamais pouvoir se former dans le but de préparer leur avenir professionnel. De quoi les rendre plus que malheureux au travail ! En effet, la plupart des collaborateurs aspirent à s’épanouir dans leur travail.

Rajoutons également que certains d’entre eux estiment ne pas pouvoir exprimer librement leur opinion par peur d’être « mal vu ». Cela pèse donc sur la balance ! Alors qu’aujourd’hui, dans le monde du travail, la confiance n’a jamais été aussi importante. En effet, c’est une valeur indispensable pour aller de l’avant.

D’ailleurs, selon une étude récente, la confiance est la compétence managériale la plus importante devant l’honnêteté et le respect. Lorsque ce n’est pas le cas, la communication ainsi que les performances en souffrent forcément !

Notez-le : il convient de préciser que la confiance est un phénomène qui se construit constamment.

Comment gagner ou regagner la confiance de ses collaborateurs ?

La priorité des entreprises reste l’engagement des collaborateurs car ces dernières ont bien évidemment besoin de personnes motivées, sereines et surtout investies. Pour cela, la qualité de vie au travail ainsi que le développement professionnel doivent être au centre des préoccupations de ces dernières. L’objectif étant d’améliorer la gestion des compétences et de la formation.

Il appartient donc aux entreprises de refondre « le contrat d’engagement » qu’elles proposent à leurs collaborateurs car il existe un lien direct entre l’engagement des collaborateurs et la réussite de l’entreprise.

En ce qui concerne la qualité de vie au travail, l’objectif étant que les collaborateurs bénéficient d’un environnement de travail agréable. C’est primordial !

En ce qui concerne le développement professionnel, l’objectif étant de faire en sorte que l’ensemble des collaborateurs aient une trajectoire professionnelle bien définie (lorsque cela est possible).

Par ailleurs, il est primordial pour un dirigeant d’entreprise de fédérer autour d’une identité commune et partagée. En effet, il lui revient de clarifier par exemple l’état d’esprit qu’ils attendent de la part de l’ensemble des collaborateurs.

Aussi, notons également que le manque de transparence peut également jouer dans la relation collaborateur – employeur.

Notez-le : par exemple, pour gagner la confiance des collaborateurs, il est primordial d’encourager la prise d’initiative.

 

De toute évidence, la confiance est considérée comme la base de la réussite d’une entreprise car l’éloignement entre les collaborateurs et l’entreprise impacte le fonctionnement même des processus. D’une manière générale, le dirigeant d’entreprise doit d’abord faire un travail sur lui-même et ensuite, inclure ses collaborateurs dans toutes les décisions qu’il prend pour que ces derniers se sentent impliqués.

Yasmine BEHLO

1 COMMENT