Simplifiez votre gestion du travail temporaire par l’automatisation des processus RH

333
0
Onesys

Dans la course effrénée des Ressources Humaines à la transformation digitale, il est un besoin partagé par la plupart des dirigeants, l’automatisation des processus RH. En effet, selon l’étude MARKESS de 2017, 70% des décideurs RH et SIRH interrogés déclarent que l’automatisation des processus RH est le principal enjeu à relever d’ici 2020. Cette quête d’automatisation n’est pas due au hasard et est sous-jacente à des problématiques de sécurisation des processus et d’amélioration de la performance de la fonction RH, dans un contexte d’évolution du métier qui tend à restreindre la part des tâches administratives au profit d’autres activités.

L’automatisation améliore les processus de gestion

 Les processus RH sont encore dominés par de nombreux échanges de documents qui passent entre les mains de divers interlocuteurs de différents métiers. La gestion du travail temporaire ne fait pas exception : CVs, contrats, relevés d’heures, factures…etc. Les solutions de dématérialisation doivent donc intégrer les besoins de tous les métiers impliqués dans ce processus de gestion. La solution PilOTT permet de gérer l’ensemble du processus intérim, de l’expression du besoin au contrôle de la facturation.

30% des décideurs déclarent que l’automatisation partielle de leur processus de gestion documentaire est un frein majeur à la digitalisation. D’où la pertinence du recours à une solution unique et complète permettant d’intégrer l’ensemble des processus documentaires.

100% web, PilOTT permet de fluidifier les échanges entre les interlocuteurs en leur offrant un accès en temps réel à tous les contenus archivés de manière électronique et ainsi de simplifier le contrôle et la validation des processus documentaires.

Un besoin croissant de sécurisation des processus et des données

 L’environnement législatif du travail temporaire demeure assez contraignant. L’automatisation des processus RH permet de limiter les risques grâce aux données collectées qui, reliées entre elles, génèrent des alertes en cas de non-respect de la réglementation (délais de carence, durée maximale des contrats…).

La gestion de l’intérim impliquant des volumes importants de données personnelles, les entreprises utilisatrices de travail temporaire sont bien évidemment concernées par le RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données). La transition vers ce nouveau cadre juridique favorise l’utilisation d’une plateforme de dématérialisation qui permet de conserver de façon sécurisée ces données, dans le respect de la réglementation.

Selon l’étude MARKESS, la sécurité des informations et la traçabilité des flux documentaires est une préoccupation majeure pour 1 décideur sur 2. Une solution de dématérialisation telle que PilOTT permet d’y répondre efficacement par la traçabilité des échanges associée à une connaissance poussée des contraintes du travail temporaire. Il ne s’agit plus seulement de gérer des documents mais aussi leurs cycles de vie, avec la signature électronique comme par exemple celle du contrat de mise à disposition.

La fonction RH évolue avec la digitalisation

 La fonction RH doit faire face à de nouveaux enjeux dont la prise en compte grandissante de la performance de ses activités. L’automatisation des processus apporte une nouvelle agilité dans le pilotage de la stratégie RH, en rassemblant tous les indicateurs nécessaires au suivi du travail temporaire par le biais des reportings personnalisables comme sur la plateforme PilOTT.

L’automatisation libère également les RH d’une grande partie de la gestion administrative du travail temporaire, des étapes souvent coûteuses et chronophages. Autant de temps qu’ils peuvent consacrer à des activités à plus forte valeur ajoutée telle que la gestion des talents.

Les actuelles perspectives économiques accroissent rapidement le recours au travail temporaire, ce qui nécessite, pour les entreprises utilisatrices comme pour les entreprises de travail temporaire, de simplifier et d’optimiser leurs processus de gestion pour répondre aux besoins de manière rapide et efficace dans un contexte réglementaire en pleine évolution. La digitalisation des processus documentaires à travers des plateformes de dématérialisation pourrait devenir incontournable si tant est que l’accompagnement au changement permette de lever les freins au sein des entreprises.