Les salariés francais seraient prêts à gagner moins pour un temps de trajet plus court ?

185
0
Temps de trajet des salariés
Temps de trajet

Pour certains collaborateurs, le temps de trajet entre le domicile et le lieu de travail est particulièrement long. En effet, parfois, cela va jusqu’à 4 heures par jour. Ce qui est très usant et surtout démotivant. Que seraient prêts à faire les collaborateurs français dans ce cas bien précis ? Voici quelques réponses !

Des trajets très longs pour se rendre sur son lieu de travail : presque tout le monde a connu cela au moins une fois dans sa vie !

Tout d’abord, une enquête de 2017 a démontré que lorsqu’un collaborateur faisait plus de 30 minutes pour aller sur son lieu de travail, cela peut avoir des conséquences sur sa santé et ceux qui font moins de 30 minutes gagneraient en moyenne 7 jours de productivité par an. Par conséquent, un temps de trajet trop long a un impact sur la productivité des collaborateurs. Les employeurs risquent de ne pas être contents !

Notez-le : l’efficacité des collaborateurs en prend forcément un coup ! Et si cela nuit aux collaborateurs, cela nuit également à l’entreprise !

Par ailleurs, un temps de trajet trop long a forcément des impacts sur la qualité du sommeil notamment dû au stress et à la fatigue. C’est notamment la raison pour laquelle sont mises en place, au sein des entreprises, des horaires flexibles. Et dans la plupart des cas, l’adaptation des horaires de travail a un impact positif sur la santé physique et mentale des collaborateurs. En effet, ces derniers sont forcément moins stressés !

Mais aussi, il est tout-à-fait possible de proposer du télétravail aux collaborateurs qui habitent loin. Encore faut-il qu’ils soient productifs !

De plus, d’après une étude du ministère du travail, il semblerait que la moyenne des salariés français pour se rendre sur son lieu de travail serait de 50 minutes. C’est tout de même énorme !

Une autre étude de 2016 a démontré qu’un français sur 2 passe plus de 45 minutes dans les transports en commun pour aller travailler, 7.8% d’entre eux ne travaillent pas durant leur temps de trajet et 56% trouvent les temps de transport trop stressants.

Par conséquent, toujours d’après les salariés français, une solution serait envisageable : celle de déménager et de se rapprocher du lieu de travail. Cela n’est pas évident pour tout le monde puisque dans la plupart des cas, cela désavantage l’autre conjoint. Donc cette solution est viable si tous les deux travaillent pratiquement au même endroit. Mais aussi, ce n’est pas donné à tous !

Par ailleurs, une étude réalisée par le site de recherche d’emplois « RégionJob.com » a précisé dernièrement que « 3 personnes sur 4 se disent prêtes à postuler pour un emploi identique mais moins bien payé, mais situé plus proche de chez eux ».

Notez-le : ce sont essentiellement les Franciliens qui se plaignent le plus de la distance domicile/lieu de travail !

Et vous, êtes-vous prêt à occuper un emploi beaucoup moins payé, pour vous rapprocher de votre domicile et profiter de votre famille ? A vos réponses !

Yasmine BELHO