Le temps partiel à 60 ans : comment ça fonctionne ?

420
0
pré retraite progressive
temps partiel à 60 ans

Il n’est jamais trop tard de commencer un temps partiel en fin de carrière ! C’est ce que l’on appelle la « retraite progressive ». En effet, de nombreux collaborateurs commencent à se poser la question et certains y voient une amélioration de leur vie personnelle. Explications !

La retraite progressive à 60 ans présente des avantages non négligeables. En effet, cela permet de travailler moins tout en commençant à toucher une partie de sa retraite. En d’autres termes, le bonheur !

Néanmoins, de nombreuses enquêtes ont démontré que ce dispositif était peu utilisé car peu connu.

Pour pouvoir bénéficier de la retraite progressive, il faut bien entendu obtenir l’accord de son l’employeur mais également déterminer le nombre jours de travail par semaine ou par mois que le collaborateur souhaite conserver.

Par ailleurs, il faut impérativement remplir certaines conditions. En effet, le collaborateur doit avoir au moins 60 ans et avoir validé 150 trimestres. Ce dernier doit également justifier d’un contrat de travail à temps partiel compris entre 40% et 80% d’un temps plein.

L’avantage principal réside dans le fait qu’elle permet de continuer à acquérir des droits à la retraite pour une pension à taux plein.

Si le salarié est déjà à temps partiel, il peut bénéficier de la retraite progressive sans qu’il soit nécessaire d’obtenir l’accord de l’employeur.

Il convient de préciser que la Loi de financement de la Sécurité Sociale pour 2017 a aussi ouvert ce dispositif aux salariés ayant cumulés plusieurs activités à temps partiel.

Il convient de poser préalablement le pour et le contre avant de vous lancer dans une telle aventure….

Yasmine BELHO