Les vacances d’été sont finies : comment garder vos salariés motivés ?

329
0
Retour de vacances

Ils sont revenus au travail bronzés, après avoir remis au placard leurs maillots de bain et tongs jusqu’à l’année prochaine. Ils se sont assis au bureau et ont posé la photo de leurs enfants à côté de l’ordinateur, après quoi vous les avez vus pousser un grand soupir, une fois la joie des retrouvailles passées. L’émotion fait place au retour des choses sérieuses et pour certains, le retour au travail n’est pas une partie de plaisir. Que faire pour garder vos salariés motivés après les vacances d’été ?

La déprime post vacances : mythe ou réalité ?

Il n’existe pas réellement de « syndrome post-vacances » comme semblent le clamer haut et fort certains médias et pseudos spécialistes du comportement. En outre, il se peut qu’un retour au travail engendre une déprime passagère. Un coup de blues qui passe très rapidement pour la majeure partie des salariés. Une période de réadaptation qui s’inscrit comme une transition entre des vacances où chacun apprend à lâcher prise et à vivre à un rythme bien différent par rapport au reste de l’année. En réalité, cette petite déprime passagère touche 35 % des jeunes adultes au retour de vacances. S’ajoutent à cela la météo, les matins plus frais et le changement d’heure à la mi-septembre.

Les symptômes observés chez les personnes les plus touchées sont essentiellement une fatigue passagère, un manque d’appétit, des difficultés à se concentrer, des périodes de somnolence, un rythme cardiaque plus rapide et même, chez certains, des douleurs musculaires diverses et variées.

Pour un patron d’entreprise, il n’est pas question de voir les résultats chuter en raison de la baisse de moral ou de motivation, voire même de l’attitude « m’en foutiste » de certains salariés. Il convient donc de prendre les devants et de faire en sorte que la motivation et la productivité des salariés reviennent au plus haut niveau, le plus rapidement possible.

Que faire pour remettre rapidement les choses dans l’ordre ?

Inutile de dramatiser la situation outre mesure. Vos salariés ont passé d’excellentes vacances : ils sont donc requinqués et prêts à donner le meilleur d’eux-mêmes. En théorie du moins. Voici ce que vous pouvez faire pour rétablir la motivation et la productivité à un niveau acceptable :

  • Montrez-vous intéressé : même si vous n’avez aucune envie de passer des heures à regarder les photos de votre collègue de travail qui revient de trois semaines de vacances sur la page de Pampelonne, vous allez devoir faire preuve de diplomatie en vous montrant intéressé par rapport à ses vacances, tout comme vacances de chacun des salariés de votre société d’ailleurs. Même si cette tâche n’est pas inscrite sur votre description de poste en tant que RH, elle sera payante à terme. Dites-vous que, une fois qu’ils auront raconté l’intégralité de leurs vacances, vos salariés seront prêts à passer à autre chose et à se remettre au travail. En outre, le partage d’histoires (et éventuellement de photos de vacances) encourage l’esprit d’équipe et potentiellement la collaboration…
  • Prévoyez une réunion de rentrée, afin de mettre à jour ceux qui ont été absents durant les mois de juillet et/ou d’août. Une réunion particulièrement intéressante et importante au cours de laquelle vous devrez faire preuve de plus de motivation encore, afin de donner l’exemple.
  • Adaptez la charge de travail : pour certains salariés, le retour au travail sera marqué d’une efficacité à 100 % dès la première heure. Pour d’autres, il vous faudra accepter qu’il leur sera indispensable d’avoir une charge de travail adaptée, au cours des deux premiers jours au moins.
  • Proposez des récompenses : le mois de septembre est, pour beaucoup, l’occasion d’un renouveau – parfois bien plus que le 1er janvier ! Dans les entreprises, c’est également un excellent moment pour mettre en place un programme d’incentive.
  • Prévoyez l’avenir : si vos salariés sont motivés à l’idée de prendre du bon temps, pourquoi ne pas commencer à organiser la fête de Noel en les encourageant à penser à l’avenir plutôt qu’au passé ?