Un véritable nouveau bulletin de paie ? Pas si sûr !

 

A compter de janvier 2018, toutes les entreprises auront l’obligation de remettre à l’ensemble des collaborateurs un bulletin de paie simplifié. Cette réforme a été mise en place dans le but d’améliorer la compétitivité et l’emploi d’une manière générale. Cependant, est-ce réellement pour cette raison ? Explications !

 

Le nouveau bulletin de paie : un double objectif ?

Il a été précisé que dans le cadre de la simplification du bulletin de paie, de nombreuses lignes doivent disparaitre pour que ce dernier soit dans un premier temps plus court mais aussi plus compréhensible pour les collaborateurs. En effet, certaines cotisations patronales n’existent plus et il s’avère que les cotisations sociales sont regroupées par famille. Cependant dans quel but ?

Il est clamé haut et fort que le but premier est « une meilleure compréhension » du bulletin par les collaborateurs mais nous savons tous réellement que cette réforme a pour but principal de faire des économies aux entreprises. Si chacun y trouve des avantages : Why not ?

Par ailleurs, il est également important de rappeler qu’en 2005, il avait déjà été ouvert la possibilité de regrouper les cotisations sociales en grandes catégories donc de simplifier partiellement le bulletin de paie. Cependant, aucune entreprise n’avait adhéré à cette démarche.

Mesure à nouveau proposée en 2012 avec notamment la réduction du nombre de lignes sur la fiche de paie mais les entreprises ont volontairement continué sur l’ancien système. En effet, ces dernières n’y voyaient aucun intérêt !

Que penser donc de ce nouveau projet ? Encore une réforme à sens unique ?

 

Des collaborateurs peu ou pas convaincus !

Il a été démontré que cette nouvelle mesure n’aura aucune conséquence pour l’employeur car ce dernier devra toujours procéder au calcul de l’ensemble des cotisations.

Pour les collaborateurs, la simplification du bulletin de paie n’aura vraisemblablement aucun impact. Le gouvernement pense qu’en simplifiant les lignes, il gagnera en clarté mais en réalité, il sera perdu car il ne pourra plus faire le total des cotisations. Le détail ne sera plus présent. Est-ce pour cacher justement une hausse à un endroit bien précis ?

De nombreux collaborateurs considèrent justement que cette mesure de simplification est uniquement dans le but de masquer une éventuelle hausse des cotisations et que cela ne va pas dans leur sens. N’est-ce pas plutôt une diversion ? Tout cela n’est pas très clair !

La rémunération est chose la plus importante pour les collaborateurs, il est par conséquent normal que lorsque l’on touche au bulletin de paie sans réelle explication, les mécontents prennent la parole. Le collaborateur est prudent. Affaire à suivre…